Depuis le tout début de cette aventure dans la campagne électorale du candidat Eric Zemmour, Sarah Knafo maitrise tout. Dans ce sens, le public reconnait le travail titanesque et l’importance de la magistrate que sa cote de popularité augmente. Par conséquent, un peu jaloux de sa conseillère politique qui grimpe en termes de notoriété, le polémiste sort une réplique hilarante.

Sarah Knafo maitrise tout


En effet, le magazine Paris Match évoque la relation entre le candidat à la présidence et sa conseillère politique.
En même temps, il se base sur les révélations de Philippe de Villiers, un ancien candidat proche d’Eric Zemmour depuis trente ans.

Notamment, ce-dernier affirme que leur idylle ne se base pas uniquement sur les sentiments mais également une complémentarité très importante.
Apparemment, il existe entre les tourtereaux « une carburation intellectuelle phénoménale » compte tenu de la place qu’occupe la magistrate.

Dans ce sens, la compagne et conseillère politique du polémiste Sarah Knafo maitrise tout en ce qui concerne la campagne.

Sa notoriété dépasse celle du candidat


En effet, malgré sa fausse-couche, la magistrate à la cour des comptes continue de travailler en tant que conseillère politique.
Dans ce sens, comme Sarah Knafo maitrise tout, le public l’apprécie même plus que le candidat qu’elle soutient Eric Zemmour.

Notamment, lors de la sauterie organisée au siège de Reconquête le 14 février dernier, les fans se précipitent sur elle.
Apparemment, il s’agit de quelques jeunes qui veulent absolument obtenir un autographe de la célèbre Sarah Knafo, une source d’inspiration.

Par conséquent, Eric Zemmour dépassé en termes de notoriété par sa chère et tendre compagne et conseillère politique devient jaloux.

Réplique hilarante d’Eric Zemmour jaloux


En effet, face à cette situation Eric Zemmour sous l’effet de la jalousie perd les moyens et se contente d’éclater de rire.

Par la suite, le candidat à la présidence apporte une réplique hilarante qu’à ce stade c’est lui qui accompagne Sarah Knafo.
Apparemment, les invités s’intéressent davantage à sa conseillère politique au lieu de le solliciter lui au cours de cet événement.

Par ailleurs, le magazine Paris Match ne veut pas commenter l’affirmation de Public sur la fausse-couche en février dernier.
Notamment, le bébé de Sarah Knafo avec le prétendant au poste de président de la République doit arriver en mai.