Sarah Knafo s’énerve à cause d’un entourage de Marine Le Pen, un bâton dans les roues. L’élection présidentielle est en cours et chaque candidat fait de son mieux pour se démarquer. Un allié de Marine Le Pen se hisserait en haut et inquièterait Sarah Knafo et Eric Zemmour.

Un allié qui pourrait mettre le désordre, Sarah Knafo s’énerve


Sarah Knafo est la conseillère politique d’Eric Zemmour. Elle se ferait du souci pour un entourage de leur grande rivale. C’est Marine Le Pen, l’autre candidate qui pourrait se mettre au-devant à cause de cet individu.

En effet, il assure dans tout ce qu’il fait et ne commettrait aucune erreur. C’est Jean-Yves Camus, un politologue spécialisé en extrême droit, qui aurait dévoilé l’identité de la personne. Ce dernier explique ses confidences pendant une interview consentie au Parisien. Il est parlé dedans des individus qui ont abandonné le Rassemblement National pour faire partie du côté d’Eric Zemmour.

L’identité de l’individu semant le trouble pour Sarah Knafo et Eric Zemmour révélé


La personne qui ferait secouer Sarah Knafo n’est autre que Jordan Bardella. C’est en effet le président par intérim qui dirigerait le Rassemblement national.

Le spécialiste Jean-Yves Camus explique que selon sa constatation, s’il prend comme exemple Jordan Bardella d’abord. Ce dernier effectivement, ne ferait aucune erreur dans la campagne présidentielle. Une expression qui est bien mesurée par le spécialiste, cependant, pourrait s’avérer fort dangereuse pour les autres campagnes.

Le terme que ce dernier a utilisé et ce qui a le plus irrité Eric Zemmour et son équipe. La plus concernée est Sarah Knafo, qui est en même temps sa conseillère et sa compagne. Elle est en attente de leur premier enfant en ce moment. Une guerre terrible s’annonce très prochainement.

La présence de l’individu aide Marine Le Pen a gagné du terrain


En effet, encore selon ce qu’affirme le spécialiste, il est d’un tout autre niveau. Jordan Bardella représente une nouvelle descendance qui aurait un peu plus de force. De ce fait, Marine Le Pen fait gagner en sa faveur la situation.

Elle pourrait rassembler plusieurs personnes qui incarneront pleine fidélité en son encontre. Ces derniers pourront prendre la place de ceux qui ont quitté le Rassemblement National.