Actuellement, Éric Zemmour, le candidat à la présidence de la république est désormais contraint d’interrompre ses sorties en couple.

Éric Zemmour avec des gardes rapprochés

L’ancien polémiste, père de trois enfants et dans un proche avenir un quatrième enfant, traverse actuellement un moment délicat. De plus, il ne peut se déplacer que sous la surveillance d’agent de police, car Éric Zemmour fait partie de la classification T3.

L’unité de coordination de la lutte antiterroriste ou UCLAT a répertorié des catégories de niveau selon la situation. Cependant, le niveau maximal d’évaluation est le T1. Éric Zemmour fait partie des personnes qui bénéficie d’une protection vue la circonstance dans laquelle il se trouve.

Fin de la sortie solitaire pour Éric Zemmour

Dorénavant, Éric Zemmour ne pourra plus circuler ou de se balader en solitaire dans la ruelle de Paris, a déclaré le journal « le Parisien ». Une situation complexe qui lui est imposée de toujours se faire escorté par trois à sept gardes.

Dans ces conditions, il ne pourra plus faire des courses et des sorties en compagnie de sa charmante conseillère Sarah Knafo. Comme indique une photo du couple avec un air illuminé publiée par le journal « Public » daté d’octobre passé.

Depuis septembre, au moins trois représentants de l’ordre sont obligés de le suivre. Dont un prédécesseur qui a pour mission de rasséréner en amont les endroits où Éric Zemmour devrait se trouver.

Une tout autre condition pour sa famille

La cause de cette intimidation est due à ses affirmations. Ce cas n’a aucun lien avec l’incident de Villepinte quand il a eu une blessure au niveau du poignet. Toutefois, si Éric Zemmour le futur candidat à la présidence est en protection rapprochée, la situation avec sa famille est complètement différente.

En effet, le magazine « Closer » a récemment publié plusieurs photos de son entourage. De ce fait, sa femme Mylène Zemmour et sa compagne Sarah Knafo ne sont plus méconnues du public. Malgré la position du polémiste en étant hypothétiquement en danger, les membres de sa famille ne sont ni assurés ni protégés par des gardes du corps.