Ce scandale chez Lidl résulte d’une grave erreur d’étiquetage sur le prix d’un produit qui touche tous les magasins. Dans ce sens, il s’agit d’un paquet de lard à la moutarde de la marque Saint Alby qui coûte 1 400 euros les 100 g. En même temps, les fidèles clients ne manquent de réagir pour dénoncer ce prix excessivement élevé à cause d’une erreur.

Cette grave erreur de prix en rayon


En effet, comme tant d’autres, la marque de distribution allemande se retrouve également face à des erreurs d’étiquetage.

Dans ce sens, une erreur sur le prix en rayon entraine un scandale chez Lidl.
Notamment, il ne s’agit pas d’un allergène manquant ou d’une erreur dans la composition mais sur le prix du produit.

Apparemment, un client en Belgique publie sur les réseaux le fameux produit vendu à 1400 euros les 100 grammes.
En même temps, les erreurs de ce genre restent fréquentes dans les grandes distributions et Lidl n’échappe pas à la règle.

1 400 euros les 100 g


En effet, ce produit vendu à 1400 euros les 100 grammes ne passe pas inaperçu et entraine un scandale chez Lidl.

Dans ce sens, les clients n’ont pas hésité à partager une photo pour rapporter cette erreur d’étiquetage.
Apparemment, il s’agit d’un paquet de lard à la moutarde de la marque Saint Alby vendu à un prix totalement déconnecté.

Notamment, un fidèle clients du point de vente à Verviers a pris un cliché de l’étiquette prix de 1 400 euros.
De plus, l’étiquette mentionnait que c’était une offre exceptionnelle, ironie du sort qui semble amuser la toile.

Scandale chez Lidl


En effet, face à ce scandale chez Lidl, un salarié souligne sur Sudinfo qu’il s’agit juste d’une erreur d’étiquetage.

Notamment, dans la précipitation, personne n’a pris la peine de contrôler l’étiquette avant de la mettre en rayon.
Dans ce sens, le prix qui s’affiche sur le rayon était erroné mais à la caisse, le client paie le prix réel.

Néanmoins, les internautes ne manquent de faire circuler cette grosse erreur sur les réseaux sociaux.
En même temps, tous les magasins belges ont reçu cette étiquette erronée à l’origine d’un bad buzz sur la toile.