Cette année 2020 a été l’une des plus dures pour la Reine Elizabeth II. Il faut dire que ce n’est pas tous les jours que l’on voit la famille royale se scinder en deux. Et pourtant, c’est bien le cas en cette année où le Prince Harry et Meghan Markle ont décidés de s’exiler aux Etats-Unis.

Et si elle commence à peine à se faire à cette idée, une nouvelle tragédie terrasse la monarchie britannique. En effet, il semblerait que la souveraine n’ait plus aucun contrôle sur rien ces derniers temps. Focus sur les détails de ce nouveau drame à l’anglaise !

La pandémie, le mal qui fait des ravages !


La pandémie liée au coronavirus attaque de plein fouet le monde depuis le début d’année. Et l’Angleterre n’échappe pas à cette règle. Bien au contraire, la royauté a été touchée de près par ce mal qui fait de nombreuses pertes humaines. On se rappelle notamment du Princes Charles qui a été testé positif au virus il y a quelques semaines de cela.

Pour la Reine, la prudence est donc de mise. Elle s’isole d’ailleurs au Palais de Windsor avec son compagnon. Cela permettrait de réduire au maximum les risques de contamination d’autant plus qu’elle est déjà considérée comme une personne fragile du haut de ses 96 ans.

Rupture brutale ?


Mais le vrai scoop de la semaine concerne la rupture entre la monarchie et l’île de la Barbade ! Alors que cette dernière a rejoint le Commonwealth il y a près de 54 ans, il est temps pour eux de voler de leurs propres ailes. Comme l’indique les autorités locales : « la population veut un dirigeant barbadien, il est temps de dire adieu à toutes notre histoire coloniale ! ».

De quoi mettre la Reine Elizabeth II dans l’embarras même si elle n’a pas réagi à cette information jusqu’à présent. Un porte-parole a toutefois déclaré que le Royaume-Uni « respecte la décision des autorités locales ».