En 2001, Sharon Stone voit de près la mort, Victime d’un AVC, sa chance de survie était si mince. D’ailleurs, il lui faudra plusieurs années avant qu’elle retrouve ses capacités. Un dur combat que la célèbre actrice décide de raconter.

Sharon Stone revient sur son terrible AVC


Sharon Stone n’est plus à présenter. Elle est une actrice américaine incontournable et admirable au point que sa carrière était un vrai succès. En effet, c’est en 1980 qu’elle commence à percer dans le monde du cinéma. Mais ce n’est que 10 ans plus tard qu’elle rencontre le succès. Plusieurs scènes de l’actrice ont marqué le monde entier à l’exemple de celle dans la salle d’interrogatoire de Basic Instinct. Toutefois, peu de gens connaissent la véritable histoire derrière cette scène culte. Et ce n’est que le dimanche 16 mai, sur 20h30 le dimanche que les téléspectateurs ont appris le calvaire que Sharon Stone a vécu suite à son AVC en 2001. L’actrice emblématique dévoile tout !

Sharon Stone est passée de star mondiale à celui d’une actrice mise au placard. En effet, quand ses collègues apprennent qu’elle a été victime d’un AVC, elle est déjà finie. En cause, les médecins ne lui donnaient que 1 % de chance de survie. Pour cela, Hollywood et le monde du cinéma devaient avancer sans elle. Si pour certains, elle n’était qu’une simple actrice, pour les médecins, elle était avant tout une personne. Ainsi, elle a été bien traitée à l’hôpital. En effet, pour plusieurs personnes, quand l’information sur son AVC a fait le tour, la carrière de Sharon Stone était déjà finie.

Un retour en force


Comme les médecins le disaient, Sharon Stone n’avait qu’une très faible chance de survie après son AVC. Heureusement, elle s’en est sortie vainqueur. Aux côtés de Laurent Delahousse en direct depuis les États-Unis, la célèbre actrice a dévoilé son calvaire. Selon elle, avant son opération, son cerveau avait saigné pendant neuf jours avant. Pendant un mois, son pronostic était vital. Ainsi, elle se préparait à l’inévitable. De plus que les médecins ne pouvaient pas affirmer qu’elle allait survivre.

En duplex des États-Unis, Sharon Stone a expliqué qu’elle avait passé deux ans à réapprendre à marcher et à parler après son AVC. Aussi, elle ne pouvait pas non plus lire pendant ce temps. En effet, les opérations du cerveau, tout comme les AVC peuvent provoquer de grandes lésions qui détruisent une bonne partie de ce qui était automatique.

Mais c’est à ce moment difficile de sa vie que Sharon Stone se rend compte que les personnes qui l’entouraient n’étaient pas ce qu’elle pensait. On parle souvent de la grande famille du cinéma, mais il n’en est rien selon elle. Elle réalisait qu’ils n’étaient pas sa famille aussi et qu’à leurs yeux, elle n’était qu’un produit en tant qu’actrice. Grâce à son AVC en 2001, ce produit a finalement changé. Dans son ouvrage intitulé « The Beauty of Living Twice » (La beauté de vivre deux fois) paru en 2021, Sharon Stone livre les détails de ces évènements marquants de sa vie. Sa carrière risque donc de se concentrer plus sur la production que sur l’acting.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Sharon Stone (@sharonstone)

Mais que les fans de la belle blonde se rassurent, elle se porte désormais très bien. D’ailleurs, elle n’a pas fini de faire parler d’elle.