Couronnée Miss France puis devenue actrice, Sonia Rolland est devenue une personnalité publique. Depuis, elle multiplie ses projets. Toutefois, à son arrivée en France, elle a été traumatisée par le déclassement social que lui offrait le pays. Détails.

Sonia Rolland, tout commence en Afrique


En 1999, Sonia Rolland a été élue Miss France. Un sacre qui a été semé d’embuches. En effet, durant son règne, elle a été très critiquée. Le pire, c’est qu’elle a été attaquée par des courriers. Une période de sa vie qu’elle ne risque pas d’oublier. Pourtant, même si aujourd’hui elle est devenue une actrice et enchaine les projets, l’ex de Jalil Lespert n’a pas eu une enfance facile.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Sonia Rolland (@soniarolland)

Après avoir vécu treize ans dans son pays natal, le Rwanda, la famille de Sonia Rolland décide de s’installer en France. Étant une famille très aisée dans le pays avec une grande maison, des femmes de ménage, des nourrices, leur arrivée en France a chamboulé tout leur quotidien. En effet, arrivée dans les années 90, l’ancienne Miss France et sa famille se sont installées en Bourgogne, dans un HLM, « les uns sur les autres». Invité dans l’émission « Ça fait du bien », présentée par Anne Roumanoff, Sonia Rolland a raconté avec franchise son arrivée en France. Une période très difficile à vivre pour elle à cause du « déclassement social » qui a « frappé » ses parents.

«On était la seule famille de Noirs…»


En effet, le père de Sonia Rolland était le propriétaire d’une des plus grandes imprimeries du Rwanda. Alors qu’à son arrivée en France, il est devenu tourneur-fraiseur à l’usine. Un travail qui ne lui permettait plus d’offrir une vie aisée à sa famille. Ainsi finit la maison dans les beaux quartiers. D’après l’ancienne reine de beauté : « Ça a été dur de faire face à ce nouvel environnement. On était la seule famille de Noirs… ». Malgré cette dure épreuve, la maman de Tess et Kahina a confié que « ça a construit une personne résiliente» en elle. Aujourd’hui, elle se bat pour les droits des personnes noires ainsi que les droits des femmes.

Avec sa notoriété en tant qu’actrice, Sonia Rolland met toujours en honneur sa lutte contre le racisme. Tout cela, en interprétant juste des rôles très importants au cinéma. À l’exemple de celui dans la série « Tropiques Criminels » ou encore en incarnant un rôle d’un téléfilm qui met à l’honneur une jeune femme métisse qui fait face au racisme. Des faits qui rappellent sa vécue quand elle était élue reine de beauté.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Sonia Rolland (@soniarolland)