Dans « Affaire Conclue », c’est un véritable défilé d’objets rares. Alors que Sophie Davant et Harold Hessel ont l’habitude de découvrir des pièces peu communes, il arrive qu’ils soient en totale extase devant certaines ventes. Et c’est justement ce qui s’est passé le 27 août dernier dans l’émission de France 2.

Le choc s’est fait sur le plateau tandis que Sophie Davant s’est donné à cœur joie de lancer des petites piques à son collaborateur. Mais quel est cet objet qui fait le buzz dans « Affaire Conclue » ? On vous donne les détails dans les prochaines lignes !

Reprise des tournages dans le respect des gestes barrières


Après une pause bien méritée, l’équipe de « Affaire conclue » est revenue sur le plateau à partir du 24 août dernier. L’émission a reçu de nombreux candidats et comme pour tout plateau, ces derniers doivent respecter les mesures d’hygiènes en vigueur actuellement. C’est donc avec frustration que la présentatrice salue certains de ses acheteurs.

L’un des candidats, Jean Marie, aurait été impressionné et ému par l’animatrice. Une réaction qu’elle rencontre souvent sur plateau et qu’elle apaise en se faisant la bise. Si elle voulait le réconforté, Sophie Davant déclare : « Je vouerai bien un gros bisou mais là, je n’ai pas le droit ».

Un objet qui choque Harold Hassel


Bien qu’il soit habitué à estimer des objets de valeur et rares, Harold Hessel a été agréablement surpris de découvrir des jardinières dans ce premier volet de l’émission. Au début de son expertise, le commissaire-priseur déclare que l’objet est « superbe et magnifique ». Il rajoute même qu’il a envie de « placer ça dans un jardin pour apprécier la beauté de cet objet de décoration ».

Face à autant d’enthousiasme, Sophie Davant n’a pu que taquiner quelques peu son collaborateur. Elle déclare d’ailleurs qu’elle ne l’a jamais vu « aussi conquis ». Pour elle, ça y est, « on l’a perdu » !