Après un travail acharné, Sophie Davant a décidé de s’offrir des vacances bien méritées afin de mieux se ressourcer. Et on peut dire qu’elle est bien déterminée à se la couler douce à fond. La journaliste et présentatrice a partagé des clichés vulgaires et aguicheurs ayant fait le buzz 2.0 sur les réseaux sociaux.

Comme tout le monde, la vedette d’« Affaire conclue » vient de passer une année pleine de rebonds. En effet, son émission quotidienne sur la chaîne France 2 ne cesse de cartonner tous les après-midis. De multiples événements ont agrémenté cette saison spéciale, si on ne parle que de la crise de la pandémie du Coronavirus.

Sophie Davant, l’héroïne de la télé


Mais, bien avant cette pause mérité, Sophie Davant avait relancé les tournages de la quatrième saison de l’émission-phare « Affaire conclue », mais pas que ! Elle avait même effectué un programme spécial en direct du château de Chantilly.

On peut dire donc que le mois de juillet aura donc été influencé par le travail avant qu’août ne débarque finalement afin de lui permettre de se reposer. L’animatrice est tout simplement exaltée de pouvoir retrouver la Normandie qu’elle chérie tant. Elle n’a pas manqué de partager sa joie sur les réseaux sociaux : ”De retour en Bretagne ! Enfin ! Toujours aussi belle Bretagne !“.

”L’air iodé régénère !”


La maman de Valentine et de Nicolas envisage de profiter des promenades à la plage, qui est encore originale et ”pas surpeuplée” (ndlr). Elle a tellement hâte de profiter du calme, du sable fin, ainsi que de l’eau turquoise. En effet, récemment, elle l’a soutenu que : ”l’air iodé régénère !”

Ce vendredi 07 août, Sophie Davant a décidé de se balader en mer, sillonnant durant des heures en plein milieu de la paradisiaque île de Groix, à quelques kilomètres de Belle-Île-en-mer, nichée dans le Golfe de Gascogne. Elle n’a pas manqué de partager une photo capturant cet instant de rêve sur Instagram. En légende, elle a écrit : ”Prendre le large, enfin ! Rien de mieux que la mer et la navigation pour se vider la tête !”