Sophie Davant aurait récemment fait face au drame de l’inceste alors qu’elle s’apprête à unir sa vie avec William Leymergie. L’animatrice s’est livrée à quelques confidences sur son couple.

Sophie Davant face au drame de l’inceste

Il y a peu de temps, à sa Une, le magazine « Le Meilleur » a mis en avant la compagne de William Leymergie. Selon le média, Sophie Davant aurait été confrontée au drame de l’inceste. Cependant, le magazine people fait en réalité référence à cette lettre d’Isabelle dans son émission sur France 2. Cette dernière serait une vendeuse d’affaire Conclue qui a été abusée par sa sœur alors qu’elle n’avait que huit ans.

D’ailleurs, ce témoignage a été publié par S, le magazine de Sophie Davant. Apparemment, l’inceste a commencé quand la victime avait 8 ans. C’est sa grande sœur, âgée de 3 ans de plus qu’elle qui a commis l’irréparable. Elle l’aurait menacée en lui disant que si elle en parlait à quelqu’un, elle dirait que c’est sa petite sœur qui a commencé. Ainsi, depuis ce jour, la victime n’a plus osé lui dire non.

Sophie Davant aurait tenu à partager cette histoire pour sensibiliser les gens face à ce genre de situation.

L’animatrice de France 2 en plein bonheur

En couple depuis plusieurs mois avec William Leymergie, Sophie Davant pourrait unir sa destinée avec son homme avant l’été prochain. D’ailleurs, l’animatrice de France 2 serait une incorrigible rêveuse.

Selon ses confidences auprès du magazine « Gala », elle envisagerait de se marier si cela signifie refaire sa vie avec celui qu’elle aime et bien sûr avec quelqu’un de bien. Par la suite, elle a ajouté qu’elle était une personne très romantique. Elle serait même très fleur bleue et amoureuse de l’amour. Il n’y aurait rien qui la fasse plus vibrer que l’amour. Il n’est donc pas étonnant qu’elle pense au mariage.

Enfin, elle a terminé en affirmant qu’il n’y aurait pas de recette préétablie pour qu’un couple dure. Cependant, pour elle, la confiance serait la base de tout. Ainsi, sans confiance, il est rare qu’une relation dure sur le long terme.