Sophie Davant n’a aucun respect pour ses invités. Dans son métier de présentatrice, elle a toujours été critiquée par son manque de sympathie. Et les multiples bavures que l’on constate sur le plateau ne sont pas pour le bien de l’émission.

Par contre, ses fans l’adorent et la défendent. Même si on ne connait que son fort caractère, elle avoue être sensible. Les derniers événements font le buzz sur le plateau d’Affaire Conclue. Découvrez les détails !

Les experts exigent l’authentique


« Affaire conclue » peut être une simple émission de divertissement pour certains. Pour d’autres, c’est l’occasion de faire de bonnes affaires. Les passionnés d’objets de collections et de brocantes peuvent y trouver des perles rares. Les vendeurs peuvent aussi rentrer avec beaucoup d’argent.

L’avantage dans « Affaire conclue », c’est que les objets vendus sont expertisés. Sophie Davant a dans son équipe les meilleurs experts de toute la France. Le vendeur peut alors vendre son bien à sa juste valeur, et l’acheteur peut aussi en bénéficier.

Sophie Davant refuse l’accès à une vendeuse


Cette semaine, Dominique, une aide-soignante se présente devant Sophie Davant pour vendre un objet avec une valeur sentimentale. En effet, c’est un héritage de sa grand-mère. Selon la vendeuse, c’est un hanap fabriqué à Longwy. Il a servi de gobelet au moyen-âge.

Malheureusement lors de l’expertise, le commissaire-priseur doute de l’authenticité du bien : « (…) la marque n’est pas très bien montée, elle est un peu floue (…) Quand à la finition elle reste un peu floue. (…) On ne peut pas dire que c’est un vrai Longwy ». Sophie Davant doit alors avouer la mauvaise nouvelle à Dominique. « Dans ces cas-là, je suis incapable de donner le laissez-passer. Même si c’est triste, je vous bannis de la salle des ventes ».