Accueil / People / « SOS DANGER » : Michel Cymes dénonce l’erreur de communication sur le Coronavirus !

« SOS DANGER » : Michel Cymes dénonce l’erreur de communication sur le Coronavirus !

"SOS DANGER" : Michel Cymes dénonce l'erreur de communication sur le Coronavirus !

Michel Cymes est connu de tous pour ses livres et ses émissions à la télé. Le médecin chirurgien n’hésite pas à soulever plusieurs points constatés concernant la communication par rapport à la pandémie du coronavirus .

Encore une fois, il a tenu à partager son avis sur ce sujet passionnant qui est le covid19. Cette fois-ci, il s’est exprimé sur les ondes de RTL le matin du jeudi 29 octobre 2020. Cette prise de parole a eu le lendemain de l’annonce du président de la République concernant le confinement total.

Place à l’indécise


Selon Michel Cymes sur le micro d’Yves Calvi, face à la pandémie de coronavirus les scientifiques sont « de plus en plus nombreux à ne plus oser prévoir l’avenir » . Les particularités de ce virus restent jusqu’à présent inconnue de la communauté scientifique. Et pourtant cela fait presque un an que plusieurs équipes chevronnés s’y attellent.

Le fond du problème avec le covid19 est le changement des symptômes selon le corps hôte. Ainsi, les scientifiques peinent à trouver les vaccins malgré les recherches effectuées. Le médecin chirurgien a raison lorsqu’il annonce que le virus « va beaucoup plus vite » par rapport aux humains . D’ailleurs, le bilan ne peut être dressé à son avis qu’une fois la pandémie vaincue.

A qui faut-il croire?


Plusieurs scientifiques français et étrangers ont donné leurs avis concernant cette pandémie. Certains annoncent la fin imminente du virus avec l’arrivée du beau temps. D’autres plus pessimistes prédisent que le covid19 pourrait rester pendant plusieurs années à travers le monde. Ainsi, Yves Calvi a demandé à Michel Cymes à quel avis doivent-ils se vouer .

Le médecin affirme qu’il est préférable de croire à ceux qui clament haut et fort « que l’on ne sait rien » . Michel Cymes par ailleurs a pointé du doigt une discorde entre les scientifiques. N’aboutissant pas au même résultat, ces derniers commencent à se tirer à coup de boulets. Et pourtant, il est évident d’avoir des résultats aussi controversés avec la mutation du virus.