Léa divague et lance une requête spéciale à Jean-Jacques Goldman qui entraine la réaction des fans sur les réseaux sociaux. L’académicienne fait parler d’elle sur la toile à cause de son comportement de diva que le public n’apprécie strictement pas. Dernièrement, la jeune femme de 24 ans s’illustre par une requête spéciale à Jean-Jacques Goldman pour capter l’attention des téléspectateurs.

Sa requête à Jean-Jacques Goldman


En effet, Léa divague dans la quotidienne du château, diffusée sur MyTF1 suivie par les fidèles téléspectateurs de l’émission musicale.

Dans ce sens, celle qui s’en était prise à Anisha dont elle est jalouse, a repris du poil de la bête.
Apparemment, l’opticienne dans le XXe à Paris espère briller pendant le prochain prime pour impressionner le très célèbre Jean-Jacques Goldman.

Notamment, la jeune académicienne affirme ouvertement « J’espère que Jean-Jacques Goldman va me regarder samedi et me repérer ».
Par ailleurs, les fans de ce programme partagent l’avis du journaliste Clément Guérin affirmant Léa ultra-protégée par la production.

La réaction des fans de l’émission


En effet, les fans de l’émission très actifs sur les réseaux sociaux n’hésitent pas à affirmer que Léa divague complètement.

Apparemment, ils estiment peu probable que son profil intéresse Jean-Jacques Goldman, qui a tiré sa révérence depuis des années.
Dans ce sens, un internaute ironise en affirmant que ni sa voix ni sa personnalité ne risque d’intéresser Goldman humble.

Notamment, son comportement de diva au début de cette aventure lui vaut cette mauvaise réputation par rapport au public.
Néanmoins, l’opticienne dans le XXe à Paris a eu l’occasion de parler de ses motivations dans le cadre d’une interview exclusive.

Léa divague dans la Star Academy 2022


En effet, Léa évoque ses motivations pour participer dans cette édition de la Star Academy face à France Bleu.

Dans ce sens, la jeune femme de 27 ans affirme considérer cette émission comme une école super intense, très sérieuse.
De plus, l’opticienne dans le XXe à Paris rajoute que les cours de chant lui permettent de s’évader.

Notamment, comme un cours de boxe qui l’aide à s’exprimer et qu’elle ne veut lâcher pour rien au monde.
Apparemment, l’académicienne se vante d’avoir le déhanché de nature, elle s’identifie à Aya Nakamura et Eva Queen, la diva 2.0.