Stéphane Plaza, l’agent immobilier préféré des français sort les griffes après les rumeurs sur sa relation avec Mélanie.

Vie amoureuse du présentateur.


Qui ne connait pas l’émission « Recherche appartement ou maison ». Une émission culte diffusée depuis 2006. Le rendez-vous où des professionnels de l’immobilier aide des familles à rechercher leur maison de rêve. La notoriété de celle-ci vient du fait qu’il domine le taux d’audience du genre mais aussi de l’expert star qu’ils ont en gros plan : Stéphane Plaza.

Avec plus de 17 ans sur nos écrans est devenu l’agent immobilier le plus célèbre de France. Aimé, envié et désiré, il a d’ailleurs révélé son orientation sexuelle récemment : « je suis hétéro, voilà je l’ai dit ». Supposé être disponible, le magazine Public en dit autrement.

Stéphanie Plaza proche de l’ancienne candidate Mélanie.


Le magazine Public supposerait le fait que Stéphane Plaza soit en couple avec l’ancienne candidate de l’émission, avec sur la page « 17 ans plus tard toujours inséparables ». La belle blonde a en effet participé à son émission à quatre reprises. De quoi créer des liens forts entre eux. Une succession de participation unique qui est aussi un record. A croire que Mélanie voulait surtout revoir l’agent immobilier.

Toujours proches jusqu’à maintenant, la belle blonde a d’ailleurs révélé une photo d’eux sur Instagram alors qu’ils sortaient au restaurant Cheval Blanc « le nouvel hôtel de luxe ouvert dans le bâtiment de la samaritaine à Paris ». Le magazine Public avec ce titre a néanmoins beaucoup irrité Stéphane.

Contre-attaque de Stéphane Plaza face aux rumeurs.


Après cette édition du 3 juin, il a voulu mettre les pendules à l’heure. « Je ne vais pas à l’hôtel, je vais déjeuner. Vous avez mal lu » a-t-il dit sur RTL. Non seulement Stéphane Plaza nie les faits, mais a également relayé un communiqué à son avocat et portera l’affaire devant la justice pour atteinte à sa vie privée.

D’après les rapports de son avocat « De telles publications affectent non seulement monsieur Plaza mais revêtent une toute particulière gravité tant sur le plan personnel que professionnel. » Il a ainsi l’intention de poursuivre toute publications pouvant porter atteinte à sa vie privée en justice, aussi civilement que pénalement, de quoi décourager les prescripteurs de rumeurs.