Bien qu’on le voie toujours sourire, Stéphane Plaza, gravement malade ne parlerait pas du mal qui le ronge. On le retrouve dans ses émissions toujours avec le sourire et une gaité incomparable et le public l’adore mais que masque toute cette bonne humeur. Le meilleur ami de Karine Lemarchand a finalement abordé ce mal qui lui fait mal.

Un sourire de façade


Il est sûrement l’agent immobilier favori des français pourtant, il y a des douleurs qu’il n’affiche pas en public. Stéphane Plaza l’a toujours avoué, la mort de sa mère l’a terriblement affecté. C’était vraiment une période difficile et compliquée pour lui, il a dû se faire à cette perte prématurée de sa mère.

Voilà pourquoi on retrouve Stéphane Plaza avec une forme olympique en public. Cependant, ce n’est pas vraiment la grande forme pendant un bout de temps. Il donnera plus de détails plus tard.

Stéphane Plaza gravement malade, plus de détails


Sa mère est décédée à la suite d’un cancer. Stéphane Plaza ne souffre pas de cette maladie dangereuse mais par contre a souffert après le départ de sa mère pour l’au-delà. Une énorme dépression s’est alors emparée de lui, ce qui n’était pas facile à vivre pour l’animateur.

La dépression n’est pas un mal facile à gérer, non seulement il faut accepter d’être en dépression mais aussi il fallait savoir se confier aux autres. Pour Stéphane Plaza, ceux sur qui il a pu compter sont son père, son frère et son beau-père.

Dans les colonnes du magazine Gala, il s’étale un peu sur le sujet de la mort de Christiane, sa mère qui est morte en 2016. Le 17 février dernier, il accorde une entrevue avec le média et donne quelques explications sur cet évènement et sur sa dépression.

Une mère condamnée


Comme l’état de sa mère était avancé, il était évident que la mère de Stéphane Plaza était condamnée. Sa famille a alors décidé de ne plus s’acharner avec les traitements thérapeutiques car ses jours étaient comptés.

Stéphane Plaza s’est très vite renfermé sur lui à sa mort, dans le fond, la culpabilité l’avait rongé. De plus, il ne comprenait pas l’ironie de la vie alors que tout lui souriait, il devait faire face à cette perte. Il ajoute à quel point c’était difficile pour lui de surmonter cette épreuve, aujourd’hui, il va mieux.