Nagui a longuement parlé de Clara Luciani dans son émission. Il est célèbre pour ses petits coups de gueule lors de ses émissions. Malgré cela, il est devenu l’un des animateurs préférés des Français, selon le dernier classement du JDD. Toutefois, de temps à autre, son comportement est critiqué sur les réseaux sociaux.

Nagui clash Julien Clerc


Nagui avait convié Julien Clerc sur le plateau de « Taratata ». Le chanteur état venu faire la promotion de son nouvel album « Terrien ». Ainsi l’animateur lui a questionné sur la réalisation de cet opus qui a séduit les fans de l’artiste. Vraisemblablement, le présentateur voulait savoir qui était l’auteur de ses paroles.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Julien Clerc (@julienclercofficiel)

« Revenons au travail de Clara Luciani, aux artistes qui t’ont présenté ces textes. On te donne des textes sans aucune mélodie et toi qui finis le travail ? » demande Nagui auprès de Julien Clerc. Des propos que l’artiste confirme en apportant des explications. « Oui ce que le texte m’inspire, on va dire. Clara m’a envoyé 5 ou 6 textes et il y en a deux qui m’ont plu… J’ai sauté dessus tout de suite », a-t-il déclaré.

Les blagues coquines de l’animateur


Des propos qui ont abasourdi Nagui et n’a pas hésité de faire des plaisanteries. « Sur ses textes ? » lui a questionné l’animateur. La réplique du chanteur était claire comme de l’eau de roche. « Oui c’est sur les textes… Parce qu’elle n’était pas là », a confié le chanteur. Notant que Clara Luciani a une relation amoureuse avec Alex Kapranos. Ce dernier est le chanteur et guitariste du groupe de rock écossais, Franz Ferdinand.

Selon un article du magazine Capital, Nagui est actuellement un multimillionnaire. Vraisemblablement, il détient une part qui vaut 20 millions d’euros dans le groupe Banijay.

En matière de rémunération, il gagnerait « entre 750 000 euros et 1 million d’euros » annuellement. Un salaire qui correspond à ses programmes comme « Tout le monde veut prendre sa place » et « N’oubliez pas les paroles ». Il touche aussi annuellement « 120 000 à 150 000 euros » sur France inter.