Thierry Beccaro a affirmé qu’il y avait des tensions entre les chroniqueurs et l’animateur de Télématin. Des tensions dues au remplacement de William Leymergie par Laurent Bignolas.

Effectivement, lors de son entretien sur l’émission L’Instant de Luxe, sur Non-Stop People, le présentateur avait fait des révélations sur bon nombre de sujets.

Les confidences de Thierry Beccaro


Ce lundi 24 mai, Thierry Beccaro était le convive de Jordan de Luxe sur Non-Stop People. Ainsi, il avait évoqué son enfance. Notant qu’en 2018, il avait dévoilé son passé d’enfant maltraité dans un ouvrage intitulé « Je suis né à 17 ans ». Effectivement, ce drame avait eu des conséquences sur sa vie d’adulte. « Une enfance maltraitée va forcément faire un adulte fragile, qui manque de confiance, qui a peur, qui doute. Il n’aura pas forcément les mêmes privilèges que quelqu’un à qui on a donné beaucoup d’amour », avait-il déclaré. Ainsi, il a aussi dévoilé qu’il était en train de sortir un nouveau livre titré « Ma résilience à moi ».

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Thierry Beccaro (@beccarothierry)

Toutefois, Thierry Beccaro a confié à Jordan de Luxe qu’il souffrait de dépression. Néanmoins, personne n’est au courant vu qu’il a toujours su faire bonne impression. « La dépression, je n’ai pas attendu d’arrêter Motus pour la connaître. Mon parcours, ma vie personnelle faite que je passe par des hauts et des bas. Mais ça, encore une fois, très peu de gens le perçoivent, car j’ai fait le choix de donner l’impression que tout va bien. Bien évidemment, il y a des gens qui vont beaucoup moins bien que moi », martèle-t-il.

Laurent Bignolas, détesté de tous ?


En plus d’évoquer sa situation personnelle, Thierry Beccaro avait aussi affirmé la présence des tensions au sein de la bande de Télématin. Apparemment, l’arrivée de Laurent Bignolas a quelque peu chamboulé l’habitude de l’équipe. De plus, les chroniqueurs ne voulaient collaborer qu’avec William. « Il y a ceux qui étaient très proches de William… C’est un peu des chagrins d’amour, on a du mal à admettre… », a-t-il confié. De son côté, il s’entendait plutôt bien avec l’animateur, contrairement aux autres.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Thierry Beccaro (@beccarothierry)

D’après, Thierry Beccaro, le style de Laurent Bignolas est loin de faire l’unanimité auprès de la matinale de France 2. Vraisemblablement, il n’était pas fait pour animer une matinale. « Laurent, il ne faut pas oublier que c’est Faut pas rêver, c’est destination lointaine, c’est le bateau, le rendez-vous avec les inuits… C’est particulier l’émission du matin », confirme-t-il. Espérons que les choses vont s’arranger à la rentrée, avec les deux nouvelles têtes d’affiche du programme.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Thierry Beccaro (@beccarothierry)