La chirurgie esthétique devient de plus en plus populaire. Ainsi, elle attire de plus en plus de personnes de tous les milieux sociaux. Depuis quelques années, un nouveau type d’intervention attire un grand de personnes.

Un nouveau type d’intervention gagne du terrain


Depuis des années, l’augmentation mammaire, la liposuccion ou encore la rhinoplastie sont les interventions les plus prisées. Ainsi, les spécialistes de la chirurgie esthétique ont décidé d’aller plus loin dans le domaine.

Pour cela, après la chirurgie des tétons dont les Américains raffolaient, on accueille le rajeunissement vaginal. Ce dernier est réalisé à partir du laser ou des radiofréquences. En effet, selon les rapports de la Food and Drug Administration (FDA) les femmes ont recours à cette intervention pour embellir les problèmes liés à la sécheresse vaginale. Aussi, pour parer les douleurs lors de la pénétration, le relâchement du périnée. Finalement, pour parer la perte de sensibilité durant le rapport sexuel.

Pourtant, comme toute intervention, le rajeunissement vaginal présente ses risques ainsi que ses inconvénients. Pour sa part, le FDA avait indiqué : « Les dispositifs laser et les radiofréquences sont efficaces pour détruire des cellules cancéreuses (…) Toutefois, l’efficacité et la sécurité de ces technologies pour contrer les effets du vieillissement du vagin n’ont pas été démontrées ».

Aussi, ces interventions peuvent même « causer des brûlures vaginales et des douleurs chroniques ». Très préoccupé, le FDA a ajouté : « Ces produits présentent des risques sérieux. Aussi, ils ne disposent pas de preuves suffisantes pour justifier leur utilisation à ces fins ».

Place au rajeunissement vaginal


Alors qu’en France et aux États-Unis, le nombre des personnes qui ont recours à la chirurgie ne cesse d’augmenter. En 2017, le taux a augmenté de 23 % pour chaque catégorie d’âge.

Gilbert Montale, un chirurgien-plasticien avait indiqué qu’aujourd’hui, les jeunes femmes font appel à la nympoplastie à but esthétique. Alors qu’auparavant, elles ont recours à cette chirurgie pour régler un problème d’inconfort ou pendant les rapports.

Cette intervention qui vise à resserrer le vagin est appelée vaginoplastie. L’opération dure en moyenne une heure avec une anesthésie générale. Quant au remodelage de la paroi vaginale, il est réalisé par la réinjection de graisse ou lipomodelage. Concernant le coût de l’intervention, il s’élève entre 5 000 à 6000 euros.