Accueil / Actualités / Terrible accident en Italie : 43 touristes sont morts dont 4 Français ! Identités révélées

Terrible accident en Italie : 43 touristes sont morts dont 4 Français ! Identités révélées

Terrible accident en Italie : 43 touristes sont morts dont 4 Français ! Identités révélées

C’est l’un des accidents les plus catastrophiques de l’histoire. La France est en deuil, et les familles sont dévastées. Les pertes sont conséquentes et l’on ne saurait que pleurer face à de tels circonstances.

C’est une grande tragédie pour des milliers de personnes à travers le monde. L’autorité Italienne prend des mesures.

l’Italie attire les touristes


L’Italie est une des destinations touristiques les plus attrayantes du monde du tourisme. Elle est appréciée pour sa romance et sa cuisine. Le paysage romain émerveille les grands sentimentaux. Cette ville regorge d’histoire.

Le colisée attire beaucoup de monde chaque année comme tant d’autres monuments rappelant la renaissance. Venise charme les voyageurs avec ses labyrinthes de canaux. Grand nombre de touristes ont cédé à l’incontournable promenade en gondole. Pour les passionnés d’histoire de l’art, la Toscane est juste une caverne d’Ali Baba.

Un monument italien s’écroule


En 2018, une grande tragédie est arrivée à Gênes, Italie. Le pont de Morandi s’est effondré dans des circonstances funestes. 43 personnes ont perdu la vie. Parmi eux, 4 Français, victimes d’une mauvaise coïncidence. Un jeune couple, Melissa Artus-Basti et Nathan Gusman, avec leur amie Axelle Place, se rendirent à Sardaigne pour un festival de musique techno. Pour alléger leurs frais, le trio invite avec eux William Pouzadoux.

C’est grâce à des bijoux retrouvés dans les décombres du pont que les familles ont pu identifier les 4 ressortissants Français. Les objets étaient une boucle d’oreille et un bracelet. Deux ans plus tard, un nouvel édifice prend la place de l’ancien. L’Italie a inauguré le 03 Août dernier, un viaduc. L’armée de l’air italienne a participé aux festivités. Le président du Conseil italien, Giuseppe Conte a lui-même coupé le cordon du nouveau pont.