L’arrivée de Vianney dans The Voice a suscité une grande polémique sur la toile. En effet, les cachets des différents jurys ont été divulgués. Des informations qui n’ont pas arrangé les choses. Vraisemblablement, les internautes ont poussé un coup de gueule en voyant les rémunérations exorbitantes des coachs en cette période de crise.

The Voice s’est attiré la foudre des internautes


Selon les dernières informations, Marc Lavoine aurait gagné 400 000 euros pour cette saison contre 550 000 euros pour Florent Pagny. Ce dernier aurait perçu 800 000 euros les saisons précédentes. De son côté, Amel Bent aurait touché 380 000 euros. Pour le salaire de Vianney, aucun renseignement n’a encore fuité.

« Cette année encore, l’émission a concocté de belles surprises pour les auditions à l’aveugle. En effet, les coachs ont toujours la possibilité de bloquer un autre coach. D’où il peut l’empêcher de recruter un talent. En revanche, le bouton “block” ne peut être employé qu’une seule fois par coach… », a déclaré la publication Public. Pour sa première participation dans l’émission, Vianney a bien voulu revenir sur un candidat qui n’a laissé personne indifférent. Il s’agit de The Vivi âgé de seulement 20 ans qui a fait une prestation exceptionnelle. En effet, il avait interprété « Suicide social », un titre d’Orelsan pour son audition à l’aveugle. Une prestation qui vraiment conquit tout le monde.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Vianney (@vianneymusique)

Vianney sous le charme d’un candidat


« Bravo frérot, tu m’as impressionné. Tu vas t’amuser dans ce programme et j’aimerais vraiment que ce soit dans mon équipe », dévoile Vianney. « Déjà, le placement était super, ce qui n’est pas facile sur ce titre-là. Quand il s’agissait de monter en octave, de s’arracher… cette chanson c’est une vraie progression. Il avait quelque chose d’éraflé qui s’est révélé petit à petit. Lui, la nuance, il savait bien le faire. Plus qu’une Giada » rajoute le chanteur. Vraisemblablement, sa prestation a totalement marqué l’artiste. « Au début de son interprétation, c’est susurré, puis il y met de l’aplomb pour finir écorché à la fin de la chanson. Cette progression-là était magnifique… Quand j’ai compris qu’il savait faire ça, j’ai tout de suite buzzé. Savoir rapper, c’est possible pour plein de gens, mais lui il n’était pas comme les autres. Ce que The Vivi a proposé était super excitant. », a-t-il terminé ses propos.