À première vue dans The Voice, Vianney et Marc Lavoine ont un désaccord. Vraisemblablement, le petit nouveau s’investit comme jamais dans son rôle de coach et grille les étapes. Une façon de faire qui commence par agacer son confrère.

The Voice : Vianney, un artiste hyperactif


Marc Lavoine définit Vianney comme une personne hyperactif. Selon lui, il « va très, très vite ». De plus, cette anecdote est loin de rassurer ses fans. « Quand on dîne parfois ensemble, il bouffe, il ne reste que deux secondes assis. Il prend son truc, il vient manger à côté de toi, il n’arrête pas de cogiter en faisant le tour de la table », confie le chanteur. Toutefois, tout cela ne réussit pas à le définir totalement. De temps à autre, il y a des candidats qui arrivent à scotcher grâce à leur prestation.

Parfois, sous le coup de l’émotion, il verse quelques larmes. Cette séquence reste l’une des plus marquantes de cette saison de The Voice. Avant Vianney, cet acharnement était contre Mika, car lui aussi était hyperactif même lors d’un concert. Marc Lavoine apporte une explication à ce phénomène. « Les mecs qui ont un quotient intellectuel comme lui, c’est chiant… parce qu’ils s’ennuient rapidement », pouvait-on entendre. Peut-on donc conclure qu’il est un génie ? Toutefois, quand il est content il sait comment le faire savoir.

Vianney et sa relation avec Amel Bent


Vianney et Amel Bent sont très proches d’où ils usent de la taquinerie comme moyen d’expression. Entre eux, tout est permis. Vraisemblablement, pendant l’enregistrement des auditions à l’aveugle, Vianney avait eu du mal à s’adapter aux règles du tournage d’après Marc Lavoine. « C’est un surdoué, il casse les c***lles et les fauteuils. Deux heures à remettre les fauteuils en place, c’est ch**nt ! On a fini à quatre heures du matin ce jour-là », confie-t-il. De son côté, le principal intéressé est sorti de son silence.

Selon le jeune homme, son comportement n’est pas lié au stress. « J’ai ça depuis tout petit, depuis l’école primaire, je n’aime pas rester assis aussi longtemps. C’est comme ça, j’adore bouger. Dans la vie pareille. C’est de l’hyperactivité. Rien d’autre », déclare-t-il. En ce qui concerne les fauteuils, Vianney regrette un peu malgré qu’ils aient été réparés. En même temps, il confie qu’il n’avait pas prémédité son geste. « C’est long, le tournage, il faut gérer son énergie alors que j’ai l’habitude de bouger tout le temps », affirme-t-il. De plus, son comportement est aussi dû à sa joie sur le plateau de The Voice.