Pour rappel, tous les restaurants sont fermés en France métropolitaine pour lutter contre le Covid-19. Heureusement que nous avons Top Chef pour changer nos esprits sur M6.

D’ailleurs depuis le 10 février, cette fameuse émission a décidé de rouvrir ses cuisines. Dans le cadre de sa 12e saison, le magazine Public a dévoilé les salaires des jurés payés par la chaîne M6. Apparemment, de grandes différences sont constatées sur les salaires de Philippe Etchebest et Paul Pairet.

Top Chef, une nouvelle saison avec de nouvelles épreuves


D’épreuves inédites comme « la guerre des restos », « un clin d’œil aux click & collecte » ou encore « la boîte noire » viennent enrichir cette nouvelle saison. Par tour, chaque candidat est désormais amené à tester les mets.

De plus, les restaurants de 3 jurés parmi les 4 sont toujours fermés. Il s’agit de Philippe Etchebest, Hélène Darroze et Michel Sarran. En conséquence, ils ont traversé une importante crise économique. Quant au quatrième, Paul Pairet, il connait un grand succès, car le sien est installé à Shanghaï. Les restaurants y sont effectivement autorisés à s’ouvrir.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Philippe Etchebest (@chef.etchebest)

Un aperçu sur les rémunérations des juré de Top Chef


Étant rondement payé, Philippe Etchebest peut quand même se consoler. Selon le magazine Public, ce chef bordelais aurait en effet atteint 85 000 euros pour cette saison « grâce à son contrat d’exclusivité avec M6 ». De même pour Hélène Darroze qui s’en sortirait aussi bien. En effet, elle aurait négocié la grosse somme de 60 000 euros. Toujours selon nos confrères du Public, la production de Top Chef aurait récompensé Michel Sarran avec une belle somme de 50 000 euros. Par contre, Paul Pairet aurait été payé beaucoup moins que les autres membres du jury, soit 35 000 euros seulement.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Philippe Etchebest (@chef.etchebest)

Apparemment, les quatre jurés de Top Chef sont rémunérés au titre des journées de tournage. Avec leur participation, la production a pu réaliser 16 épisodes en 12 jours de tournage. En tout, leur travail a duré un mois et demi. Toutefois, la chaine M6 a rapidement voulu démentir ces informations. Selon la chaîne, « les chiffres des salaires des chefs sont totalement erronés ».

Confidences de Philippe Etchebest sur la notoriété pesante dans son quotidien


Malgré la belle récompense de Philippe Etchebest, il doit encore résoudre un important problème au quotidien, sa notoriété. Récemment, il a confié : « La première année, ça fait son petit effet. On est content, on bombe le torse » avant d’ajouter : « Mais ça m’a vite passé parce que c’est pesant surtout pour les gens qui vous entourent. Je m’en suis vite aperçu. C’est très dur ». De leur côté, son fils et sa famille en ont aussi souffert.

De ce fait, Philippe Etchebest a tenu à protéger sa famille. Malgré son caractère extraverti, ce restaurateur a été obligé de se refermer sur soi. Le chef bordelais a effectivement opté pour l’appui « sur une bonne stabilité, être bien dans sa tête, avoir un entourage sain, pour ne pas partir en vrille ». Heureusement, son fils adoptif, Oscar-Louis et sa femme Dominique l’ont bien soutenu et l’ont encouragé.

Philippe Etchebest, un vrai papa poule !


Pour l’histoire, le chef cuisinier de 54 ans a rencontré son épouse en 1994. Aussi, ils ont pu adopter leur fils Oscar-Louis au Mexique après 11 longues années de combat, inoubliable pour eux. Le jeune homme est actuellement âgé de 16 ans alors que le couple l’a reçu à ses 15 mois.

En discutant de l’éducation qu’il attribue à son fils en ce moment, Philippe Etchebest souligne : « J’essaie d’être assez ferme, mais surtout le plus juste possible ». Ensuite, il poursuit avec : « Je ne suis évidemment pas aussi présent que je le souhaiterais, mais quand je suis là, j’y suis à 100. J’assiste à tous ses entraînements de rugby, on fait ses devoirs ensemble, même s’il n’aime pas trop, car je manque parfois un peu de patience ! C’est mon défaut. Comme tout le monde, je fais certainement des erreurs, mais j’essaie d’être le meilleur père possible ». Derrière sa personnalité franche du collier, il faut dire que nous avons affaire ici à un véritable papa poule !