La ravissante Christine Kelly de « Touche Pas à Mon Poste » s’est livrée à quelques confidences dramatiques sur sa vie. En larmes, la journaliste serait en train de traverser un terrible coup dur. Elle a même évoqué certaines obsessions suicidaires… Découvrez ses explications !

La jolie et talentueuse Christine Kelly a toujours enchaîné les succès. Si sa carrière professionnelle semble carrément brillante, côté vie personnelle, cela n’a pas toujours été facile. On sent constamment une onde de tristesse qui émane d’elle…

La fibre maternelle est innée chez elle


Afin de redonner un sens à sa vie, Christine Kelly a décidé d’adopter une fillette : « Je n’ai jamais été aussi heureuse de ma vie. (…) Je ne savais pas qu’un tel bonheur pouvait exister. Tout a un sens différent. Le fait d’avoir eu ma fille tardivement, à 45 ans, me donne une dimension de puissance, un bonheur indescriptible. »

On peut dire que la maternité a totalement métamorphosé la jeune maman qui est chroniqueuse de Cyril Hanouna comme bien d’autre : « Avant, j’avais une liberté totale, la vie ne comptait pas, je n’avais pas peur de mourir. (…) Maintenant, je m’occupe de ma santé pour elle. Elle est ma priorité. Et je suis très maternelle. Elle a décuplé mon énergie. »

La tragédie de toute sa vie


Depuis l’enfance, les choses ont toujours été compliquées pour la chroniqueuse de Cyril Hanouna. Elle avoue avoir fait des tentatives de suicide dans sa jeunesse, avec une mère violente et un père alcoolique. Christine Kelly n’a jamais eu la chance de s’épanouir pendant son adolescence.

Mais la tragédie de sa vie date de 2001, au moment où elle perd ses jumeaux après six mois de grossesse. « Ça a été une expérience douloureuse et j’ai divorcé, car je voyais en mon mari la présence de ces enfants. Étant croyante, je savais que Dieu avait un autre plan pour moi. J’ai eu la chance de voir les bébés avant qu’on ne les emmène, ce qui m’a permis de faire le deuil. »