Pour continuer de percevoir la prime d’activité, ses bénéficiaires doivent déclarer leurs revenus tous les trois mois. Pour cette année 2022, la dernière date pour cette déclaration approche à grand pas.

Date butoir pour les bénéficiaires de la prime d’activité

Selon les dernières nouvelles, les bénéficiaires de la prime d’activité arrivant en fin de droit en jusqu’à la fin du mois pour effectuer leur déclaration de revenus. Ainsi, le temps presse pour eux. Pour ceux dont dernière déclaration a permis de percevoir les versements de septembre, d’octobre et de novembre, ils ont jusqu’au mercredi 30 novembre pour actualiser leur situation.

Dans cette perspective, il suffit de se rendre sur les sites de la CAF ou de la MSA, selon le régime de chacun. L’important est que la déclaration soit effectuée avant la fin du mois en cours. Dans le cas où cela ne peut être fait, son versement sera interrompu le 05 Décembre prochain.

En outre, le montant de la prime d’activité devrait connaitre une nouvelle revalorisation en 2023. En effet, depuis le 01er juillet, un ensemble de minima sociaux a connu une hausse de 4% dont la prime d’activité. C’était l’une des mesures de la loi du 16 Août 2022 concernant la protection du pouvoir d’achat. Ainsi, le 01er Avril prochain, la prime d’activité sera de nouveau revalorisée de 1,7%.

Bénéficiaires de cette prime

Les salariés du privé et du public, ainsi que les agriculteurs et les travailleurs indépendants sont tous concernés par la prime d’activité. Cependant, pour en jouir, certaines conditions doivent être remplies.

D’abord, il faut vivre en France et avoir plus de 18 ans. Ensuite, il faut exercer une activité professionnelle ou percevoir le chômage partiel ou technique. En outre, il faudrait être Français, soit un citoyen de l’espace économique ou Suisse. Cependant, les personnes résidant depuis au moins 5 ans en France peuvent également la demander. 

Ce n’est pas tout, il faut également avoir perçu des revenus sur les 3 mois précédant la demande de la prime d’activité. Enfin, il faut avoir des revenus inférieurs aux plafonds instaurés.

Calcul de la prime d’activité

La prime d’activité se calcule en faisant la différence entre le montant forfaitaire et l’ensemble des ressources du foyer. Ainsi, la formule de calcul à retenir est la suivante. Le montant de la prime d’activité = (montant forfaitaire éventuellement majoré + 61% des revenus professionnels du foyer + bonification individuelle des membres du foyer) – les ressources prises en compte du foyer.

Il faut savoir que le montant forfaitaire est fixé à 586,23 euros. Toutefois, il peut être augmenté en fonction du nombre de personnes et d’enfants hébergés au sein du foyer.