TPMP a pour une fois mis sous les feux des projecteurs l’une des chroniqueuses. En effet, Christine Kelly avait relaté son enfance désastreuse dans une émission en direct de Jean-Marc Morandini.

Vraisemblablement, elle a été battue durant toute son enfance. Des confidences qui ont ému la France entière. Une situation qui arrive à la plupart des personnes surtout en ce temps de confinement. Donc, bon nombre de personnes se reconnaissent dans cette histoire.

TPMP a mis une de ses chroniqueuses sous les feux du projecteur


Christine Kelly était une chroniqueuse chez TPMP et chez Balance ton post en 2018. Aujourd’hui, elle officie sur CNews auprès d’Eric Zemmour. Au début de sa carrière, elle a été reportée pour France 3, sur plusieurs journaux régionaux. Par la suite, elle est devenue célèbre dans des émissions à la radio, mais aussi à la télévision. En 2000, elle arrive sur LCI et se fait remarquer pour son talent. De 2009 à 2015, elle intègre le CSA, le Centre Supérieur de l’Audiovisuel.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Christine Kelly (@christine_kellylea)

Célibataire et mère de famille, la jeune femme a mis en place une association pour les familles monoparentales en 2010, la Fondation K. Christine Kelly a écrit bon nombre d’ouvrage concernant son parcours. Ce n’est qu’en 2019, qu’elle a réussi à parler de son passé compliqué. Des propos qui ont abasourdi ses collègues et en passant la France tout entières. Personne n’avait eu vent de ce qu’elle avait enduré. De plus, elle cachait son passé derrière son sourire et son optimisme.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Christine Kelly (@christine_kellylea)

Aujourd’hui, elle va mieux et c’est la raison pour laquelle elle a réussi à en parler. Ainsi, les victimes de violences se reconnaissent à travers son récit, donc elle a fait cela pour venir en aide aux autres victimes. Pour elle l’Équipe de TPMP et Cyril Hanouna est sa famille. Quand elle a évoqué cette histoire pour la énième fois, elle était sous le coup de l’émotion, mais pour la première fois, elle a retenu ses larmes.

Des tentatives de suicide répétées après avoir subi de la violence


À première vue, Christine Kelly a grandi dans une famille où l’on est battue sans cesse. Donc elle a dû grandir sans amour, mais a tout de même pensé que tout cela était de l’amour. Selon la jeune femme, sa vie n’avait pas de saveur. Des aveux qui ont vraiment choqué plus d’un. Elle était loin d’aimer la vie qu’elle vivait. En entendant ce récit, on peut comprendre comment vivre dans une telle condition et aimer la vie. Fort heureusement, depuis des lustres, sa vie a bien changé et elle est très heureuse de sa vie actuelle. Ce combat elle le mène depuis plus de deux ans. Certains vont la prendre comme exemple et trouver leur propre force. Se reprendre en main et recommencer à aimer la vie.