L’affaire Rokhaya Diallo crée des émules sur internet depuis quelques jours. Et malheureusement, les réactions sont très virulentes par moments. C’est lors de sa venue sur le plateau de « Touche pas à mon poste ! » que la journaliste a évoqué les accusations de Pascal Bruckner à son encontre.

Une occasion de dévoiler sa version des faits mais aussi d’obtenir le soutien de certains. Et résultat atteint ! On vous en dit plus sur le sujet !

Rokhaya Diallo, toujours hantée par Charlie Hebdo


L’attaque de Charlie Hebdo a été l’attaque terroriste la plus violente que la France ait connue ces dernières années. Son ombre plane encore 5 ans après les faits. La journaliste Rokhaya Diallo fait partie de ceux qui sentent plus que jamais les effets de cet acte à cause de leurs convictions.

Elle avait été invitée sur plateau de TPMP ce 22 octobre pour exprimer son droit de réponse face aux accusations de Pascal Bruckner à son encontre. Ce dernier estime en effet qu’elle est responsable des attaques de Charlie Hebdo après avoir appelé les gens à manifester contre le journal.

Cyril Hanouna et ses chroniqueurs défendent Rokhaya Diallo


Pascal Bruckner l’accuse « d’avoir poussé à la haine contre Charlie Hebdo » à cause d’une tribune Contre le soutien à Charlie Hebdo. Rokhaya Diallo déplore toute la violence des propos de l’homme de lettres. D’ailleurs, c’est presque « diffamatoire » que de dire qu’elle avait incité à la haine selon l’un des chroniqueurs de l’émission.

C’est Gilles Verdez qui est le plus virulent sur le sujet car il estime que le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel (CSA) doit prendre les mesures adéquates. Pour l’animateur, la polémiste est « en droit d’attaquer pour répondre » comme il faut à une accusation aussi grave.