Cela fait plusieurs saisons que Bernard Laporte officie en tant que chroniqueur au sein de l’équipe de Cyril Hanouna. Président de la fédération de Rugby Français, il a un avis précieux sur la plupart des débats lancés dans « Touche pas à Mon poste ».

Mais s’il fait le buzz dernièrement, c’est à cause d’un conflit qui l’a mené en garde à vue. Une nouvelle qui fait jaser les internautes. Que lui est-il donc arrivé ? Une interview récente lui a permis de faire le point et donner sa version !

Une garde à vue pour tout le monde !


C’est donc ce 22 septembre dernier que le drame se fait ! Bernard Laporte ainsi que Mohed Altrad seront emmenés par la Brigade Financière. Ils sont déposés la Brigade de Répression de la Délinquance Economique pour être placés en détention. Ces derniers sont accusés de conflit d’intérêt alors que les élections pour le poste de Président de la Fédération est sur le point de se dérouler.

L’enquête avait commencé il y a 3 ans de cela et cela a abouti à l’arrestation de ces derniers en plus de Nicolas Hourquet et de Claude Atcher. Serge Simon, le vice-président de la Fédération de Rugby quant à lui s’est présenté sur place à titre de soutien.

Un gros malentendu ?


Cette affaire qui a déjà été vue depuis 2017 déclare que Bernard Laporte aurait favorisé le MHR. Le club qui aurait dû avoir des sanctions en fin juin de la même année aurait bénéficié d’une intervention auprès de la FFR. Les décisions de la commission auraient d’ailleurs été changées entre le 29 et 30 juin en faveur de ces derniers.

De son côté, Bernard Laporte clame haut et fort qu’il n’en est rien. Il fait d’ailleurs appel en déclarant qu’il n’a été en contact avec le groupe Altrad que dans le but de « partager un éclairage politique » dans le monde du rugby au président de la commission. Affaire à Suivre !