Florent Pagny est depuis quelques temps harcelé sur les réseaux sociaux et dans ses mails concernant son soi-disant évasion fiscale en Portugal. Il y vit depuis 2017 après quelques déboires avec la fiscalité française.

Le papa d’Inca et d’Ael s’est lancé dernièrement dans une mission caritative avec quelques amis artistes y compris Pascal Obispo. Ce geste a entraîné pas mal de mauvais jugement pour le chanteur de Savoir aimer.

Florent Pagny ne s’est jamais enfui


Dans une vidéo publiée sur son compte Instagram, Florent Pagny a tenu à expliquer aux “ignorants” la fiscalité française. Depuis l’annonce de leur collaboration avec Pascal Obispo et d’autres artistes, l’artiste s’est fait traité de tous les noms. “Tout ce qu’il gagne en France, il paye ses impôts en France, et quand il vit à l’étranger et qu’il gagne de l’argent à l’étranger, il paye ce qu’il doit à l’étranger” disait Nagui dans son émission en terme d’explications. Et c’est aussi ce que le chanteur a expliqué sur les réseaux sociaux.

D’ailleurs, le chanteur a toujours clamé haut et fort la raison de son déménagement en Portugal. L’artiste a raconté au Parisien en avril 2020 : « Un jour, l’État français est rentré chez moi, a fracturé ma porte, a saisi mes meubles et les a vendus. Ensuite, il m’a assigné devant les tribunaux », avait-il annoncé. « Il a perdu ses deux procès, ça veut dire que j’étais innocent! Juste à ce moment-là, j’ai fait : ‘Bon, je ne vais pas lutter contre quelque chose d’injuste, ce que je vais faire, c’est que je vais quitter la résidence”.

Mis en vente ses voitures de collection


Le dimanche 19 mai 2019, Florent Pagny a reçu chez lui en Argentine l’équipe de Dominique Chapatte. Dans l’émission “Turbo”, il a raconté ce qui lui est arrivé. Plus précisément il a raconté ce qui est arrivé à ses voitures de collection . “Explique-moi, quand on a une voiture comme ça (…) pourquoi on la vend ?” lui a interrogé l’animateur face à une Mercedes 300 SL.

“Oh, tu rigoles ? J’ai vendu ça, j’avais toute une collection. J’avais une 275 GTB2, une Dino, une 959, une Bentley S1, le Speedster, et j’ai tout vendu parce que les impôts arrivaient” répondait Florent Pagny tout simplement. Cette situation a par ailleurs entraîné leur déménagement en Portugal.