La princesse Charlène de Monaco se trouve désormais dans un endroit loin de sa famille pour se soigner de sa fatigue. C’est une épreuve difficile pour la femme d’Albert de Monaco et il semble logique pour elle d’avoir le soutien de ses parents. Pourtant Michael et Lynette Wittstock ne seraient pas venus la voir même quand elle était en Afrique du Sud.

Une rude épreuve pour la princesse


Charlène de Monaco, l’épouse du prince Albert de Monaco, avait mal vécu son séjour forcé en Afrique. C’est là le début d’une longue période qu’elle passera loin de sa famille.

A cause d’une infection ORL, Charlène de Monaco reste pourtant plusieurs mois sans rentrer, elle a séjourné en Afrique du Sud. Elle attendait que ses parents viennent lui rendre visite, cependant, il n’en est rien.

Le magazine Ici Paris rappelle que le couple n’est pas venu, en se basant sur les propos livrés par le père de Charlène de Monaco lors d’un entretien accordé au magazine sud-africain You.

Le COVID-19 qui isole Charlène de Monaco


A cause de la crise sanitaire, les parents de la princesse ont décidé de ne pas venir. Michael Wittstock a déclaré qu’à leurs âges, ils devaient être très prudents vis-à-vis de cette crise sanitaire.

De plus, il a souligné que rendre visite à Charlène de Monaco dans son état était une mauvaise idée. Il souligne qu’elle est très vulnérable, en indiquant les différentes procédures médicales qu’elle aurait subies.

Son état ne s’améliore pas


De retour sur le Rocher, il suffit de quelques jours seulement aux membres de la famille royale pour voir qu’elle ne va pas bien.

Tous remarque surtout sa perte de poids considérable. Rappelons que Charlène de Monaco était autrefois une sportive déterminée, désormais elle ne se nourrirait plus qu’à la paille.

Elle perd alors la moitié de son poids, ce qui continue d’inquiéter les autres membres de sa famille. Aujourd’hui, Charlène de Monaco se trouve dans un endroit en Suisse, où elle essaye de se remettre de toute la fatigue qui la fait souffrir.