Nathalie Marquay-Pernaut avait dévoilé un secret perturbant lors de son passage sur C news le 23 novembre dernier. Elle devait présenter son œuvre sur la voyance sur le plateau de Morandini Live. L’animatrice a profité du moment pour parler du nouveau cancer de son époux.

Les reproches du beau frère de Nathalie Marquay-Pernaut


Effectivement, l’addiction à la nicotine de l’époux de Nathalie Marquay-Pernaut agaçait vivement son frère médecin. Par conséquent, ce-dernier avait demandé à Jean-Pierre Pernaut « d’arrêter de fumer la cigarette ».
En même temps, l’ancienne reine de beauté avait confié que les crises de toux de son mari datait d’il y a dix ans. De plus, elle aussi avait suggérer au journaliste d’arrêter la cigarette mais en vain.
Par ailleurs, Nathalie Marquay-Pernaut reconnaît que surpasser cette envie de fumer après plus de 50 ans d’addiction ne sera pas mince à faire.

Le secret de Nathalie Marquay-Pernaut


Récemment, la maman de Lou et Tom avait avoué un secret embarrassant concernant sa vie de tous les jours.
En effet, Nathalie Marquay-Pernaut nous a confié qu’elle aussi fumait la cigarette et n’arrive pas à s’en détacher.
Notamment sur C News, elle avait proclamé «J’ai honte à le dire, mais je suis fumeuse ».
Effectivement, on ne peut convaincre une personne sur les conséquences néfastes de quelque chose dont nous-mêmes ne pouvons nous passer.

Le nouveau cancer de Jean-Pierre Pernaut


Dernièrement, l’ancien pape du journal de TF1 a parlé de son nouveau cancer avec Jean-Pierre Pernaut sur Animaux TV.
En effet, on aurait diagnostiqué le cancer des poumons de Jean-Pierre Pernaut en mai dernier.
Par conséquent, on lui a retiré un poumon pendant une chirurgie scrupuleuse.
Par ailleurs, le mari de Nathalie Marquay-Pernaut avait déjà vaincu son cancer de la prostate avant de faire face à cette nouvelle maladie.
Pour terminer, le journaliste parle de sa maladie pour prévenir d’autres personnes sur les dangers de la cigarette.En effet, il a confié qu’il ne s’y attendait vraiment pas. Notamment, il faisait partie de ceux qui pensaient que cela n’arrivait qu’aux autres.