Des gourdes de compotes ont été distribués par l’enceinte U dans toute la France. Une alerte sanitaire a été lancée pour les retourner au magasin.

Alerte sanitaire : le risque des rappels de produits

Ces derniers temps, de nombreux produits ont été retirés des rayons pour différentes raisons. Ce sont les producteurs ou les distributeurs qui ont décelé un peu trop tard des défauts dans le produit en lui-même. Pour ceux qui ont déjà été vendus, ces derniers lancent un rappel pour que les consommateurs les ramènent vite au point de vente.

Les raisons peuvent être diverses comme un défaut d’étiquetage, ou de fabrication. La non-conformité du produit est la principale raison, mais il arrive que les producteurs ou les distributeurs lancent une alerte sanitaire. C’est le cas lorsqu’ils décèlent la présence d’un corps étranger pouvant mettre la santé du consommateur en danger.

Une alerte sanitaire concernant des compotes pour enfant

Au moment où les distributeurs ou les producteurs trouvent un problème, ils sont tenus d’en informer les consommateurs. Cela peut être fait par le biais des médias ou une annonce sur leurs sites. D’ailleurs, le gouvernement a même lancé le site Rappel Conso pour alerter efficacement la population. Dernièrement, des gourdes de compotes de la marque Mat & Lou ont fait l’objet d’une alerte sanitaire.

En effet, elles contiendraient un taux excessif de patuline. C’est une mycotoxine qui provoque la formation de moisissures dans le produit. Ainsi, en ingurgiter peut provoquer des troubles rénaux, des troubles gastro-intestinaux et même des hémorragies. Surtout, il faut les tenir hors de portée des enfants.

Les lots concernés par ce rappel

Malheureusement, les magasins de la chaîne U ont été chargés de les distribuer dans toute la France. Il est donc important de vérifier dans vos placards dès maintenant si vous en avez acheté par mégarde. Les lots concernés portent le numéro L8937. Ce sont les compotes fraise-pomme abricot en format 6 x 90g. La date de durabilité maximale est également à vérifier. En effet, elle est prévue pour le 1er octobre 2023.

Ainsi, si toutes les informations concordent, il est prié aux consommateurs de vite les ramener au point de vente. N’ayez crainte, vous serez bien évidemment remboursés. De plus, pas besoin de s’encombrer du ticket de caisse. En effet, le personnel est déjà formé à reconnaître les produits visés par cette alerte sanitaire. Aussi, ils vous rembourseront volontiers en échange du produit.