Durant la pandémie, une animatrice emblématique de M6 a été interpellée par la police car cette dernière la prenait pour une prostituée. Pourtant, elle était en plein live pour son compte Instagram.

Une animatrice emblématique de M6 interpellée par la police

Il y a quelques temps, Karine Le Marchand a eu une mésaventure avec les gendarmes. C’était au mois de juin à la période du Covid-19, loin de la région parisienne. Selon les confidences de l’animatrice de M6 sur le plateau d’Anne-Elisabeth Lemoine sur France 5, ce jour-là, elle a été interrogée par les forces de l’ordre alors qu’elle était seule dans son véhicule.

En fait, à cette époque, chaque jour, Karine Le Marchand proposait un live sur son compte Instagram, comme elle le fait souvent. Plus précisément, il s’agit d’une mini-émission permettant à ses abonnés de trouver son âme sœur. En effet, grâce à son programme, des internautes peuvent se rencontrer de manière virtuelle et voir s’ils présentent des points communs. C’est pourquoi, elle doit rester en permanence avec ses fans. Cependant, dans la maison de province où elle était, elle aurait eu quelques petits problèmes de connexion.

C’est ainsi qu’elle a pris sa voiture et qu’elle a décidé de s’éloigner un peu. Malheureusement pour la présentatrice, elle s’est fait arrêter par les gendarmes car ils avaient des soupçons concernant ses activités.

Véritable méprise de la part des forces de l’ordre

En fait, les gendarmes pensaient qu’elle faisait le trottoir dans sa voiture. Ainsi, Karine Le Marchand a dû s’expliquer pendant de longues minutes. Elle leur a donné la raison pour laquelle elle attendait seule dans sa voiture dans un endroit reculé en plein confinement.

Ce n’est qu’après que les gendarmes ont compris la vérité qu’elle était vraiment en live avec ses abonnés. En tout cas, pour Karine Le Marchand, c’était un moment particulier qu’elle n’est pas prête d’oublier. Ces instants lui auraient faits oublier ses problèmes du moment. En effet, en 2020, cette dernière a dû faire face à diverses difficultés et était sur le point de flancher.

Heureusement, après cet incident, l’animatrice ne serait plus entrée en contact avec des gendarmes. Même si cela l’a amusée, elle ne souhaiterait pas renouveler l’expérience.