La police a lancé un appel à vigilance dans la région de Pau. Des faux policiers auraient soutiré de l’argent à des retraités locaux.

Apparition de faux policiers à Pau

La crise actuelle fait que les malfaiteurs ne reculent plus devant rien pour soutirer de l’argent aux plus naïfs. Entre le mercredi 23 et le lundi 28 novembre 2022, une nouvelle forme d’arnaque est apparue dans la région de Pau.

Des escrocs ont contacté des retraités par téléphone en se faisant passer pour des policiers. Ces malfrats ont ensuite inventé des prétextes pour leur faire verser de l’argent dans une carte de crédit prépayée. Les victimes devaient alors se rendre dans un bar-tabac pour verser la somme demandée par les faux policiers.

Les prétextes utilisés par les faux policiers

L’auteur de l’arnaque guide et presse ces cibles au téléphone pour qu’ils tombent dans la combine. Les retraités en panique déposent alors l’argent sur la carte prépayée et communiquent le numéro de la carte au policier. Pour justifier cette transaction, les malfaiteurs expliquent que c’est pour les aider à repérer un escroc.

Un retraité palois confie que pour son cas, c’était pour mettre fin à une procédure en cours. Pour le rassurer, les faux policiers lui avaient assuré que les fonds lui seront remboursés prochainement.

Des sommes astronomiques soutirés aux victimes

Face à cette situation, une retraitée de 70 ans a déposé plainte le vendredi 2 décembre. Elle a été victime de l’arnaque le mardi 29 novembre 2022. Le malfrat lui a demandé une somme autour des 800 euros.

Pourtant, cette somme n’est pas si importante comparée à la moyenne. En effet, le commissaire Alexandre Cotto, chef de la Sûreté départementale explique que c’est souvent bien au-dessus. Les faux policiers ont réclamé entre 1000 et 4000 euros pour les autres victimes.

Aussi ce mercredi 30 novembre, les forces de l’ordre ont lancé une appel à vigilance.