Récemment, une femme jugée trop belle pour exercer son métier était au cœur des conversations sur les réseaux. Le moins que l’on puisse dire est que notre physique joue un rôle clef dans les métiers que nous effectuons. Heureusement, ce n’est pas une raison pour abandonner les passions.

Une femme jugée trop belle pour exercer son métier

L’histoire de Jodie Leigh, une ravissante Anglaise a récemment fait la une de Daily Mail. Selon ses confidences auprès du magazine, elle aurait réalisé qu’elle avait toujours été intriguée par la conduite de bus lorsqu’elle a quitté son travail en tant qu’aide-soignante. C’est pourquoi, à chaque fois qu’elle prenait le bus, elle s’asseyait toujours à l’avant à côté du chauffeur.

Elle s’est ainsi rendue compte de sa passion et a décidé de la poursuivre. C’est alors qu’elle a décidé de passer le concours d’entrée pour être chauffeur de bus avec des épreuves d’anglais et de mathématiques. Par la suite, elle a suivi des cours de conduite afin d’exercer le métier dont elle a toujours rêvé.

Réaction de Jodie Leigh face aux nombreux commentaires

Après les examens, Jodie Leigh a finalement réussi à atteindre son objectif et commence à conduire le bus. Cependant, dès ses débuts, elle s’est rendue compte qu’elle ne passait pas inaperçue. En effet, la plupart des passagers n’hésitent pas à lui faire des commentaires sur son physique en lui disant qu’elle est ravissante. Certains hommes n’hésiteraient même pas à lui faire des avances en lui avouant qu’ils n’avaient jamais vu une si belle femme conduire un bus.

Quant aux femmes, elles la complimenteraient également sur son physique, ses cheveux et ses ongles. De plus, la jeune femme partage souvent son quotidien sur les réseaux sociaux et compte déjà plus de 50 000 followers. En effet, les internautes sont loin d’être habitués à voir une si belle femme aux commandes d’un bus.

Importance de la passion dans un métier

D’après Jodie, ce n’est pas dans son métier actuel qu’elle pourra se faire des amies de son âge. Cependant, pour la jeune femme, ce n’est pas une raison pour ne pas suivre sa passion. D’ailleurs, même si ce ne sont pas des gens de la même génération qu’elle, elle aurait déjà réussi à se faire quelques amis à son dépôt. Toutefois, la plupart du temps, elle y déposerait juste sa carte et partirait tout de suite après.

La jeune femme est vraiment passionnée par son métier et compte rester chauffeur de bus jusqu’à sa retraite. Avec cette décision radicale, elle a pu prouver qu’un physique ne détermine pas le métier à exercer. En effet, avoir de la passion pour son travail serait largement suffisant.