Actuellement, la violence envers les enfants est devenue chose courante dans notre société. Bon nombre d’enfants font face aux violences physiques et verbales chaque jour. Pourtant, cela a des impacts négatifs sur leur épanouissement et leur équilibre.

Dernièrement, c’est une petite fille de trois ans qui est morte après avoir défié une employée de sa crèche. En effet, certains enfants aiment faire les rebelles et choisi de ne pas obéir aux consignes des adultes. Des comportements qu’on peut arranger grâce à la communication et la sensibilisation. Cependant, certains parents et professionnels de l’éducation décident d’utiliser des punitions violentes qui sont parfois fatales sur les enfants.

Le mort tragique d’une fillette de 3 ans…


Autumn avait trois ans, et elle était très joyeuse, souriante et très dynamique. Ainsi, elle aimait spécialement les jeux à l’extérieur et les repas de famille. C’était une petite fille adorée de tous. Par malheur, elle aurait vécu une grande tragédie.

Vraisemblablement, le 29 octobre 2013, la garderie où Autumn était inscrite a appelé sa mère. Elle lui a révélé que sa fille était blessée. Bien évidemment, elle a tout de suite accouru à la crèche pour conduire sa fille à l’hôpital. Malheureusement, la petite fille est morte 48 heures plus tard. Lors de l’investigation, l’institutrice de la petite fille, Rochelle Lynn Sapp a annoncé que la petite fille s’était blessée en tombant des escaliers. Or quelques jours plus tard, elle change sa version des faits. Ainsi, elle avoue l’avoir poussée par terre, car elle refusait d’enlever son manteau. L’institutrice a été condamnée pour son comportement abominable.

Découvrez comment éviter la violence auprès de nos enfants


Effectivement, il faut toujours être prudent, car bon nombre de personnes sont en contact avec nos enfants. De plus, des fois, ils peuvent leur faire du mal. Pour éviter que cela n’arrive, il faut toujours surveiller vos enfants et ne les laissez jamais en compagnie d’un inconnu. En effet, la communication est aussi très importante, car ce n’est que comme ça qu’un enfant arrivera à se confier. Il faut apprendre aux enfants que certaines parties de leur corps ne doivent jamais être touchées par les autres. De plus, ils doivent dire non sans être gênés ni intimidés.

Chaque parent doit faire la connaissance des amis de ses enfants, leurs professeurs et les personnes qui ont un contact avec eux. Bien évidemment, il faut toujours éloigner toutes les personnes suspectes. Il faut aussi faire une surveillance des attitudes de vos enfants. N’oubliez jamais d’inspecter leur corps pour voir les signes probables de violence. En cas de doute, n’hésiter pas a appelé un professionnel de santé ou voir un agent de police.