Jean-Jacques Debout raconte l’histoire de cette magnifique artiste qui rejette Johnny Hallyday pour Jean-Paul Belmondo. L’auteur de « La couleur des fantômes », il relate des faits incroyables sur les célébrités des années 60 et 70. Cette fois, on s’est arrêté sur cette mystérieuse brune, qui a fait perdre la tête au rockeur et à l’acteur.

Les amours de Johnny Hallyday


Ses idylles les plus célèbres sont certainement celles avec Sylvie Vartan, Nathalie Baye ou encore Laeticia Hallyday. Après tout, ces trois femmes sont les mères de ses enfants. Jean-Jacques Debout prend plaisir à nous raconter des anecdotes sur les stars mondialement connues. Le mari de Chantal Goya nous a permis d’avoir connaissance des aventures palpitantes de nos célébrités favorites.

Des histoires parfois abracadabrantes, amusantes mais surtout surprenantes. Il revient aussi sur ses propres aventures comme celle qui le lie étrangement à Grichka Bogdanoff. Jean-Jacques Debout se serait épris d’une femme légèrement allumée qui aurait aussi séduit Grichka Bogdanoff.

Proche du rockeur


Jean-Jacques Debout était un ami fidèle de Johnny Hallyday. Ce, depuis qu’il fréquentait Sylvie Vartan, la mère de David Hallyday. Si le couple de Johnny Hallyday et Sylvie Vartan était perçu comme un couple idyllique, leur fin était assez brutale.

Jean-Jacques Debout raconte même que le chanteur n’a pas toujours été des plus tendres avec Sylvie Vartan. Johnny Hallyday aurait également été dur avec son ancienne compagne, avec des mots parfois blessants.

Une magnifique artiste qui rejette Johnny Hallyday pour Jean-Paul Belmondo


Dans un de ses récits, Jean-Jacques Debout parle d’une brune piquante qui a marqué Johnny Hallyday. Il s’agit d’une danseuse italienne, une magnifique jeune femme, qui était danseuse au Crazy Horse Saloon. Johnny Hallyday a donc fréquenté Rosa Fumetto, à l’époque où le chanteur vivait dans la maison de gardien au Moulin-aux-Corbeaux. Alain Bernardin, le propriétaire du Crazy Horse Saloon ne supportait pas cette relation.

Tentant d’y mettre un terme en menaçant la jeune femme, Rosa Fumetto quitte alors Johnny pour Jean-Paul Belmondo. Ce dernier habitait au Moulin-aux-Corbeaux à l’époque. Alain Bernardin aurait fini par mettre un terme à sa vie en se suicidant. Quant à Johnny Hallyday, il a refait sa vie, repris sa musique et est devenu une légende vivante.