Les foyers les plus démunis pourront bénéficier d’une prime de 586 euros octroyée par la CAF ce mois de mars 2023. Dans ce sens, ce mois de mars représente une nouvelle vague de versements de la CAF au grand plaisir des bénéficiaires. En même temps, le versement de la prime d’activité de 228 euros se déroulera le 6 mars prochain.

Une prime de 586 euros octroyée par la CAF


En effet, le gouvernement souhaite garder un certain niveau de vie aux foyers modestes malgré l’inflation qui ne cesse d’évoluer.

Dans ce sens, la CAF prend en charge, pour le compte de l’État, les différentes allocations de minima sociaux.
Notamment, le revenu de solidarité active, l’allocation familiale ou encore l’aide personnalisée au logement, qui agissent en complément de revenus.

De plus, les bénéficiaires de l’une de ces prestations peuvent potentiellement toucher une autre aide octroyée par la CAF.
Apparemment, les personnes remplissant toutes les conditions d’éligibilité vont bénéficier d’une prime de 586 euros pour ce mois de mars.

Les Français éligibles à cette aide


En effet, les prestations sociales de la CAF représentent 9,4 milliards d’euros de bugdet du gouvernement pour chaque année.

Dans ce sens, malgré les nombreux critères d’éligibilité, la CAF décide de faciliter les démarches par le biais de l’internet.
Apparemment, vous devez juste vous inscrire sur le site de la caisse des allocs et de fournir les informations demandées.

Notamment, cette demande qui ne prend généralement pas plus de quinze minutes se retrouve à l’origine d’une prime de 586 euros.
Néanmoins, il faut avoir 18 ans, exercer une activité pro, remplir une condition sine qua non et vivre en France de façon stable.

La prime d’activité versée le lundi 6 mars 2023


En effet, les heureux bénéficiaires de la prime d’activité vont percevoir le montant de 586 euros pour ce mois de mars.

Dans ce sens, ce montant dépend à 61% des revenus d’activité salariée, prenant en compte vos autres ressources de revenus.
Apparemment, la CAF ne procède au versement que pour les allocations avec un montant supérieur à 15 euros par mois.

Par ailleurs, n’hésitez pas à effectuer une simulation en ligne pour savoir si vous pouvez prétendre au versement du 6 mars.
Notamment, cette simulation vous permet également de tester votre éligibilité aux autres aides, comme l’APL ou le RSA.