Après près d’une année de périodes difficiles, bon nombre de Français envisagent de partir en vacances d’été. Hélas, tout le monde ne peut pas se le permettre, surtout pas les plus jeunes. Une programme d’aide financière appelé Départ 18:25 est alors allouée aux jeunes entre les 18-25 ans.

Se ressourcer est devenu primordial


D’après certaines études, un Français sur deux ne veut pas prendre des vacances pour cet été. Un chiffre qui se révèle encore plus important pour les jeunes de 18 à 25 ans. Ainsi, l’agence nationale pour les chèques vacances a mis en place un dispositif pouvant les aider. Un projet intitulé Départ 18:25. Par conséquent, quand un comité d’entreprise achète des chèques vacances, une commission de 1 % est prélevée. Or pour un professionnel du tourisme qui restitue ces chèques vacances à l’ANVC, 2,5 % lui sont déduits. Un dispositif qui leur permet de faire une offre alléchante au plus jeune. Ils peuvent bénéficier pas moins de 75 % sans dépasser 200 euros.

Selon les derniers sondages, 3 800 jeunes auraient déjà bénéficié de cette offre l’année dernière. Un programme qui reste méconnu, mais permet de voyager à moindres frais. Vraisemblablement, les bénéficiaires de cette aide peuvent choisir sur plusieurs destinations. Bien évidemment, ils peuvent rester en France ou aller dans toute l’Europe. Par exemple en Espagne, en Angleterre en Allemagne en Croatie et au Portugal.

Le programme Départ 18:25


À chaque vacance d’été, les vacanciers privilégient toujours les plages au bord de la Méditerranée ou de l’Atlantique. Or ils peuvent profiter de cette offre pour se rendre à la montagne. En effet, le programme Départ 18:25 a collaboré avec une société très active dans le secteur. Il s’agit de l’entreprise « Les Stations » qui ont de villages de vacances aussi bien à la mer qu’à la montagne, mais aussi en ville.

En effet, une personne peut bénéficier de 3/4 d’aide sur son séjour et peut aller jusqu’à 200 €. L’Agence Nationale pour les Chèques Vacances vient tout juste de consolider le programme Départ 18:25. En effet, ils veulent soutenir le départ en vacances des jeunes. C’est une grande chance pour ceux qui veulent partir en vacance, mais se retrouver freiné par leur budget. La directrice des politiques sociales de l’ANVC souhaite élargir encore plus sa proposition et veut qu’elle soit plus connue.

Les conditions d’admission sur ce programme


Pour être éligible à cette offre, il faut être âgé de 18 à 25 ans. De plus, les bénéficiaires ne doivent pas toucher un salaire supérieur à 17 280 euros annuellement. Il faut aussi être des étudiants boursiers, en contrat d’apprentissage ou contrat de professionnalisation ou en contrat aidé. Sans oublier les personnes en Service civique et les élèves des écoles de la deuxième chance. Il y a aussi les bénéficiaires de la Garantie jeunes ainsi que ceux suivis par l’Aide sociale à l’enfance.

Vraisemblablement, le programme « Départ 18:25 » va couvrir jusqu’à la moitié du coût des vacances. En effet, il suffit de remplir les conditions énumérées plus haut pour en bénéficier. De plus, c’est une aubaine de partir en vacance sans se mettre sur la paille. Apparemment, cette initiative a ravi plus d’un, et est très appréciée. Aussi c’est une très bonne nouvelle. Cela va permettre de se ressourcer après ces temps difficiles.