Les vacances d’été approchent à grands pas. Alors on se demande s’il faut prévoir de les passer en France ou à l’étranger ?

Quelles destinations pour cette vacance d’été ? Mais avant tout, il faut d’abord savoir si tout le monde pourrait avoir sa dose de vaccin avant cet été.

La campagne de vaccination continue


Pour sa part, Emmanuel Macron a tenu à rassurer les citoyens à ce sujet. Selon le président de la République le jeudi 6 mai : «À partir de mercredi 12, vous pourrez regarder la veille sur le site Doctolib les doses qui sont disponibles, et cela quel que soit votre âge, et s’il y a, à l’endroit où vous êtes, des doses qui sont disponibles le lendemain et des rendez-vous qui ne sont pas pris, ils seront ouverts sans limites d’âge». Il a ainsi renouvelé son souhait de continuer la campagne de vaccination « à marche forcée ».

Alors que de son côté, le porte-parole de l’exécutif Gabriel Attal a expliqué que les hôpitaux et les services de réanimation sont toujours très sollicités. Avant d’ajouter : «Je fais confiance à la responsabilité de chacun. Aussi, je fais confiance au travail qui est mené dans nos centres de vaccination par les professionnels de santé. Il y aura peut-être des stratégies de contournement, mais ce sera à la marge». En effet, les personnes majeures pourront désormais décrocher un rendez-vous « sur déclaration » de leurs co-morbidités, sans une prescription médicale.

Par la suite, il a précisé que l’objectif du gouvernement était de faire 20 millions de premières doses d’ici mi-mai, et 30 millions d’ici mi-juin. Aussi, il espère que « tous les adultes qui le souhaitent d’ici à la fin de l’été» pourront recevoir leurs premières injections.

Les iles grecques prises d’assaut pour les vacances d’été


Selon Alain Fischer, Professeur d’immunologie et président du Conseil d’orientation de la stratégie vaccinale, on serait proche du bout de Tunnel. Toutefois, il recommande de continuer d’assembler la vaccination et les restrictions sanitaires. Il avait déclaré : « Toutes les études démontrent que si on fait l’un sans l’autre, on ne s’en sort pas. Si tout le monde y met du sien; des politiques aux professionnels de santé à la population, on devrait y parvenir. L’objectif : tomber le masque à la fin de l’été!»

Néanmoins, l’expert espère que la vaccination contre le Covid-19 devienne annuelle pour tout le monde. Alain Fischer a expliqué : « C’est sans doute le scénario le plus probable.  Même s’il faudra attendre encore un peu pour en savoir plus sur la durée de l’efficacité des vaccins. Les premières données de Pfizer et Moderna montrent qu’ils sont toujours efficaces au bout de six mois ».

Mais comme la situation est encore incertaine, il est préférable de programmer ses vacances d’été en France. D’ailleurs, plusieurs pays prévoient encore de mettre en quarantaines les touristes. Malgré cela, certaines destinations touristiques européennes ont pris une décision radicale. Il s’agit de vacciner toutes leurs populations pour accueillir les touristes pour les vacances d’été. À l’exemple de certaines iles grecques. Bien évidemment, il faut déjà réserver, car elles risquent d’être prises d’assaut !