Face à la crise sanitaire qui ne cesse de prendre de l’ampleur ainsi qu’un éventuel troisième confinement, les parents ainsi que les professeurs se demandent sur le calendrier scolaire de 2021.

Un changement du calendrier scolaire 2021 ou non?


Les vacances de février arrivent à grands pas, alors les hypothèses sur un changement de calendrier scolaire se multiplient. En effet, jusqu’à maintenant les dates officielles sont celles que les parents ont connues depuis la rentrée. Toutefois, selon certains experts, il serait possible que les dates changent pour éviter la propagation à long terme de l’épidémie qui pourrait provoquer la fermeture des établissements.

Les dates officielles proposées aux parents depuis le début de l’année scolaire ont permis à certains d’entre eux de planifier leur congé.

Si l’on se remémore, la France est actuellement départagée en trois zones : A, B et C.

  • La zone A se trouve au centre du pays (Clermont-Ferrand, Limoges, Besançon, Lyon, Bordeaux, Dijon, Grenoble et Poitiers);
  • La zone B représente une grande partie du nord du pays (Amiens, Caen, Lille, Nancy/Metz, Aix/Marseille, Nantes, Orléans/Tours et également Reims, Rennes et Strasbourg);
  • La zone C inclut les académies de Versailles, Toulouse, Montpellier et Paris.

Les dates des vacances en fonction des zones


D’après les dernières informations, ce sera la zone B qui partira le premier en vacances. Ainsi, elles commenceront le 5 février et se termineront le 20 février. Puis, ce sera au tour de la zone A de partir en vacances du 12 février jusqu’au 27 février. Enfin, la zone C sera la dernière à partir, du 19 février au 6 mars.

Mais attention, certaines rumeurs annoncent un confinement à partir de la fin de mois de janvier jusqu’au début du mois de mars. Pour cela, la zone C pourrait avoir des congés en dehors de cette période si les rumeurs sont fondées.

Pour sa part, Emmanuel Macron n’a pas l’intention de faire un discours dans les prochains jours. Toutefois, ce mercredi sera une journée qui n’est pas comme les autres. Pour cause, il y aura une réunion qui concerne la crise sanitaire. Ainsi, pour le moment, le gouvernement donne une dernière chance au couvre-feu pour voir si les statistiques vont s’améliorer ou non.

Bien évidemment, si on constate aucune amélioration, ils vont envisager un reconfinement.