Valérie Pécresse hantée par un souvenir traumatisant révèle la nature de l’agression dont elle est victime. La candidate pour l’élection présidentielle se confie sur le plateau de BFM TV et se fait moqué par Éric Zemmour. La femme politique revient sur cet épisode d’agression.

Valérie Pécresse hantée par une terrible agression

La révélation de Valérie Pécresse sur son agression de viol ne reçoit pas la réaction compatissante qu’elle espère.

En effet, durant son interview sur BFMTV, la candidate de la partie Les républicains se lance à une confidence sur un drame. Contre toute attente, la réaction d’Éric Zemmour face à son histoire reste inattendue.

Son récit se révèle d’un sujet de moquerie pour l’ancien polémiste. La prétendante à l’Élysée se confesse sur cet évènement marquant sur France 2 dans l’émission « On n’est pas couché ».

À cette époque, Éric Zemmour participe à cette émission. Ainsi, Valérie Pécresse affirme la difficulté de traduire l’action en justice à la suite d’un blocage.

Eric Zemmour raille de Valérie Pécresse

La réaction d’Éric Zemmour touche Valérie Pécresse. De ce fait, à la suite de cette humiliation de la part du compagnon de Sarah Knafo, la candidate de la partie les républicains décide de couper cette séquence au montage.

Cependant, Valérie Pécresse hantée par cette agression revient à la charge lors d’un entretien avec Maxime Switek. Invitée sur le plateau de « Face à BFM » le 23 février dernier, la femme politicienne raconte de nouveau son calvaire durant cette période.
Cette fois, elle raconte ce qui s’est passé avec des détails.

Le déroulement des faits

Valérie Pécresse raconte avec les moindres détails cette journée tragique dans les escaliers. En effet, la considérant comme une jeune femme naïve et candide, elle se trompe sur l’intention de personnes qui l’entourent.

En passant le code pour entrer dans un immeuble, elle laisse rentrer avec elle un jeune homme. Puisque dans l’immeuble il n’y a pas d’ascenseur, Valérie Pécresse emprunte les escaliers. En montant les marches, l’individu la saute dessus et l’agresse.

Comme il s’agit d’un vieil immeuble, un habitant l’entend hurler et sort de son appartement. De ce fait, l’agresseur n’arrive pas à ses fins. Toutefois, Valérie Pécresse est sous le choc. Un souvenir traumatisant qui hante la candidate à l’élection présidentielle.