Valérie Trierweiler au chômage se retrouve dans cette situation délicate en raison de son sacrifice pour François Hollande. Dans ce sens, l’ancienne première dame de France se retrouve à la recherche d’un nouvel emploi faute de cette relation. En même temps, l’ancien président de la République française pour lequel elle renonce au journalisme vient d’épouser Julie Gayet.

Valérie Trierweiler au chômage


En effet, Valérie Trierweiler au chômage confirme elle-même cette triste nouvelle dans le cadre de son passage sur Sud Radio.

Dans ce sens, la journaliste évoque les effets de sa relation avec François Hollande sur sa carrière professionnelle.
Apparemment, celle qui partage la vie de François Hollande entre 2005 et 2014 élu président en 2012 subit quelques complications.

Notamment, l’ancienne première dame de France avait deux pistes professionnelles passionnantes, mais sa relation avec l’ex-chef d’Etat gâche tout.
Par ailleurs, cette ancienne membre de la rédaction Paris-Match participe dans l’aventure de M6 Pékin Express après son départ.

À la recherche d’un nouvel emploi


En effet, Valérie Trierweiler au chômage lance un appel pour trouver un nouvel emploi et s’inscrit sur Pôle Emploi.

Dans ce sens, l’ancienne première dame de France recherche du travail depuis deux ans après son départ de Paris Match.
Apparemment, la publication n’hésite pas à virer celle qui partageait une relation avec François Hollande sans aucune raison réellement valable.

En même temps, la conjointe de Denis Trierweiler poursuit en justice cette publication pour licenciement pour une raison politique.
Par conséquent, elle remporte ce procès mais continue toujours de rechercher un nouvel emploi actuellement.

Son sacrifice pour François Hollande


En effet, Paris Match se débarrasse de Valérie Trierweiler en raison de sa relation avec l’ancien président de la République.

Dans ce sens, la journaliste se retrouve contrainte de renoncer à sa carrière professionnelle pour François Hollande.
En même temps, elle reconnait que le nom qu’elle porte et la vie qu’elle a eue représentent des complications pour son travail.

Par conséquent, cette ancienne première dame de France se retrouve face à des portes qui se referment.
Cependant, elle ne veut pas lâcher l’affaire et continue de vouloir trouver du travail par le biais de Pôle Emploi.