L’ex-femme de Johnny Depp, Vanessa Paradis est sujette d’une étrange rumeur depuis quelques semaines. Son couple avec Samuel Benchetrit serait au bord de l’implosion. Sûrement à cause de nombreux confinements qui auraient eu de terribles répercussions sur leur mariage. Selon Oops, la situation serait devenue critique qui annonce « un couple en péril ».

Le confinement complique tout


La cohabitation avec l’autre partenaire reste très difficile pour certains. La promiscuité, le manque d’activité, les tensions liées au coronavirus dont on ignore la fin, amènent les couples à se disputer davantage. Cela engendre des tensions plus graves qu’à l’accoutumée.

Vanessa Paradis, l’épouse de Samuel Benchetrit n’a pas évoqué cette éventuelle rupture. Cependant, elle a confié qu’elle ressentait une certaine pression en travaillant avec son mari, qui officie en tant que réalisateur. Le couple travaille ensemble pour la pièce de théâtre « Maman ».

L’actrice et chanteuse dit : « L’avantage de travailler avec quelqu’un qui vous connaît bien, c’est qu’on peut aller plus vite, pas besoin de faire de longues phrases pour se comprendre ».

Elle ajoute : « Mais ça peut être inquiétant aussi, il peut avoir la sensation que j’ai tout saisi. Et puis avec un casting pareil, être celle qui foire, vous imaginez la pression ! Quand, en plus, vous êtes la femme du réalisateur… ».

Un mensonge dans la famille


Elle poursuit : « Dans le spectacle vivant, il n’y a pas de triche. On vous voit bouger, courir, essouffler. C’est du vrai. C’est tout de suite, c’est maintenant ».

Le couple serait perturbé par le terrible mensonge d’un membre de leur entourage, qui a indiqué être atteint d’un cancer.

Cela concerne Jean-Louis Trintignant, le grand-père de Jules Trintignant, le fils de Samuel Benchetrit, issu de sa relation avec Marie Trintignant.

Son ex beau-père, Jean-Louis Trintignant, a déclaré : « Je suis à la fin de ma vie, comme lui. Je pense beaucoup au suicide. Le premier est qu’on perd ses amis. Je dois en connaître une cinquantaine qui m’ont touché et qui sont morts »

Vanessa Paradis et Samuel Benchetrit perturbés


Jean-Louis Trintignant continue : « Le cancer a été important dans ma vie. J’avais un frère, il comptait beaucoup pour moi, qui en est mort à 41 ans. Cela m’a traumatisé. J’y ai tellement pensé, que ça m’a libéré quand on m’a dit que j’avais un cancer ».

Nadine confie : » J’admire son courage de tenir le coup depuis tant d’années. Mais je sais aussi que, dans un moment d’ennui durant une interview, il a été capable, par esprit de provocation, de prétendre qu’il souffrait d’une maladie très grave. Ainsi de son présumé cancer, ce qu’un journaliste a cru parce que Jean-Louis lui a dit avec le plus grand sérieux ».