Vanessa Paradis fait face à un drame à Los Angeles, elle angoisse et a l’air troublée. Sophie Marceau raconte son vécu lorsqu’elle a eu la même situation qu’elle.

Sophie Marceau et Vanessa Paradis vivent la même drame


L’an dernier, Vanessa Paradis a montré son visage triste et soucieux à Los Angeles et beaucoup l’ont aperçu. Elle avait le syndrome d’inquiétude que Sophie Marceau également a subi et a passé. Cette dernière ouvre son cœur et raconte ce qu’elle a vécu et ressenti.

L’ex compagne de Johnny Depp s’est fait prendre à Los Angeles précédemment avec une mine troublante. Elle n’a pas de maquillage, ce qui est anormal pour une femme comme elle. D’autre part, elle affiche une mine soucieuse et elle n’avait pas de compagnie. Ça montre clairement qu’elle a beaucoup d’inquiétude et d’angoisse en elle.

Vanessa Paradis face à un drame, le départ de son fils, Sophie Marceau évoque ses souvenirs


Le magazine Closer révèle que l’actrice et mannequin s’inquiète après le départ de son fils Jack. Un fils qu’elle a eu de sa relation avec Johnny Depp. L’hebdomadaire relate que Vanessa Paradis a le signe du nid vide. Cette expression explique le fait que les parents ne supportent pas l’absence des enfants qui viennent de quitter la maison.

Dans de rares cas, ils tombent même dans la dépression face à ce syndrome. Sophie Marceau dévoile des informations concernant ce syndrome dans Télé Star. Elle y a fait l’annonce de son dernier film I Love America. L’actrice y joue le rôle d’un célibataire qui lâche tout pour trouver l’amour à L.A.

Sophie Marceau a vécu le même drame, le syndrome de nid vide


Une question à laquelle l’actrice a répondu donc concerne le syndrome du nid vide vécu par Vanessa Paradis. Sophie Marceau explique que c’est un cas qui arrive et c’est également normal. Les enfants deviennent donc indépendants et quittent ses parents pour faire leur vie. Pendant vingt ou trente ans de notre vie, on crée notre foyer. D’autre part, il arrive un temps où ce foyer se divise en fin.

Effectivement, les enfants grandissent et créent leur propre foyer. C’est là que la question se pose, comment régir à cela ? Il faut se poser la question, et se déshabituer comme l’a indiqué l’actrice. Elle a dû travailler sur elle-même pour y faire face. La vie évolue et change, déclare-t-elle à la fin.