Après leur séparation, Vanessa Paradis s’éloigne définitivement de Florent Pagny. La chanteuse et comédienne française coupe les ponts avec le chanteur et fait en sorte de ne plus le croiser. Par ailleurs, d’après la confidence de sa sœur, Marie-Pascale, elle a fait preuve d’ingratitude alors que le coach de The Voice l’a toujours défendu.

Vanessa Paradis s’éloigne définitivement de Florent Pagny


Personne ne peut oublier la relation d’amour la plus médiatisée des années 1980, celle de Vanessa Paradis et de Florent Pagny. Cependant, après quatre ans d’amour, le couple a décidé de se séparer. C’était en 1991.

Selon la confidence de ses proches, cette rupture lui a fait énormément de mal. De plus, l’interprète de « Joe le taxi » décide de couper les ponts avec lui. Elle a même tout fait pour l’éviter.

Par ailleurs, le chanteur l’a toujours soutenu et défendu. En tout cas, c’est que révèle sa sœur, Marie-Pascale.

Un véritable coup dur pour Florent Pagny


En 1991, Vanessa Paradis a quitté Florent Pagny pour se mettre en couple avec Lenny Kravitz. Cette situation a d’ailleurs blessé le coach de The Voice. Pourtant, il n’a pas cessé de la défendre comme le prouve le titre « Presse qui roule ».

D’après, Éric Le Bourhis, l’auteur du livre « Florent Pagny, l’éternel rebelle », l’interprète de « Savoir aimer » veut se faire entendre par l’intermédiaire de ce titre.

En effet, l’épouse d’Azucena a écrit cette chanson en réponse des moqueries et des critiques dont ils ont été victimes. Son biographe a même précisé que le chanteur était profondément blessé à cette époque.

Les confidences de Marie-Pascale, la sœur du chanteur


Marie-Pascale, également chanteuse comme son frère, est revenue sur la relation d’amour entre Vanessa Paradis et Florent Pagny. Tout comme Éric Le Bourhis qui s’est confessé sur les circonstances d’écriture de « Presse qui roule », elle partage également son point de vue.

En effet, pour elle, le père d’Inca et d’Aël avait écrit ce titre pour défendre Vanessa Paradis. Elle a confié que le chanteur s’est toujours montré très protecteur envers son ex. Apparemment, il n’avait pas toléré qu’elle soit la victime de la méchanceté du public. Il en va de même pour l’attitude des journalistes.

De plus, la sœur de Florent Pagny a également souligné que ce titre est destiné à cinq personnes. Cependant, les concernés devraient se reconnaitre même s’il n’a pas révélé leur identité au grand jour. Le chanteur nomme ces derniers les « échotiers ».