Le gouvernement français a ordonné une cessation d’activité liée à la restaurationsur toute la territoire française mi-mars 2020. Seules les activités dites de nécessité absolue ont été laissées ouvertes.

Cette décision a été difficile à prendre pour les dirigeants. Toutefois, ils n’ont pas eu le choix face à la propagation de la pandémie du coronavirus. On ne peut pas prendre en effet le risque d’ une forte propagation du virusen laissant ouvert les restaurants et les bars.

Plusieurs malheureux restaurateurs


La situation face à la propagation du covid-19 nécessite une prise de décision vite et brutale. Mais la décision du conseil de gouvernement de fermer les restaurants le 15 mars 2020 a eu beaucoup d’impacts sur les restaurateurs. Ces derniers ont été obligé de fermer boutique sans savoir vers où cette décision les emmène avec leur entreprise.

Trois mois plus tard, l’État a finalement levé l’interdiction d’ouverture. Toutefois, les évènements auparavant ont laissé une séquelle grave sur plusieurs entrepreneurs dans ce secteur d’activité. Une fermeture de trois mois est trop longue pour certaines établissements. Cette situation les a mis en difficulté et plusieurs ont du déclarer faillite malgré les efforts fournis.

Le juré de Top Chef battu


Michel Sarran est un chef cuisinier de renom. Il est d’ailleurs un juré de l’émission de concours culinaire “Top Chef”. Le chef dispose d’un restaurant à Toulouse. Comme ses confrères, il a du fermer boutique en mois de mars. Le chef doublement étoilé a perdu 200.000 euros pendant cette période. Étant sous contrat avec la compagnie AXA, l’ami de Philippe Etchebest a pensé récupérer cette somme avec une indemnisation de cette compagnie d’assurance.

Malheureusement pour Michel Sarran, la compagnie a refusé de lui payer. Le chef de 59 ans a alors décidé de porter plainte contre eux devant le tribunal de Toulouse. A croire la situation, on dirait que le sort s’acharne sur cet entrepreneur. En effet, le tribunal vient de donner son verdict le mardi 18 août 2020: Michel Sarran a perdu. Il a affirmé son mécontentement auprès des journalistes de France Bleu. Il déclare être “dégouté” mais compte faire appel.