Très célèbre dans les années 90, Vincent Lagaf’ laissé à sa naissance, a animé beaucoup d’émissions. On l’avait retrouvé dans les émissions le Juste Prix ou encore Bigdil. Il a toujours travaillé pour TF1 et la chaîne France 3.

Quel est son véritable nom ?


S’il a longtemps fait ses preuves dans le monde de la télé, on ne connaît que peu de choses pour cette célébrité. En réalité, Vincent Lagaf’ porte le nom de famille Rouil. Il avait travaillé pour avoir un BEP de mécanicien ensuite il a décroché un CAP de soudeur. Son avenir semblait loin des caméras et des plateaux télés. C’est lorsqu’il décide de devenir Gentil Organisateur ou GO au Club Med qu’il commence une toute nouvelle carrière.

Imprudent et maladroit, il va souvent faire des bêtises tout comme Gaston Lagaffe dont il a ensuite emprunté le nom. Il s’est ensuite mis à porter ce nom définitivement mais change l’orthographe pour éviter les litiges concernant les droits d’auteur. Mais son prénom aussi a beaucoup changé, il s’appelait autrefois Frank avant d’être aujourd’hui Vincent.

Vincent Lagaf’ laissé à sa naissance


Le jour de sa naissance, sa mère avait décidé de le laisser à l’assistance publique. Il va y rester jusqu’à 1 an et demi puis un couple l’a pris sous son aile. C’est là qu’il arrêtera de s’appeler Franck et deviendra Vincent Rouil. Alors qu’il était dans l’émission Attention à la marche, Jean-Luc Reichmann a diffusé quelques photos de Vincent Rouil.

L’une d’elle le montre en sortant de l’assistance publique. Un jour marquant le célèbre animateur, car des gens merveilleux l’avaient adopté. En grandissant, il avait tout de même voulu savoir pourquoi sa mère l’avait abandonné. Il va se lancer dans des recherches avant de la retrouver assez facilement.

Des retrouvailles avec sa vie antérieure


Sa famille d’adoption ne l’avait jamais empêché de renouer avec son passé. Très compréhensive, elle l’avait toujours soutenu dans toutes ses démarches. Vincent Lagaf’ avait alors réussi à retrouver sa mère et leur première rencontre s’est mal passée.

Les tensions et le stress ont rendu leur premier contact au téléphone désagréable. Puis, celle qui lui a donné la vie avait expliqué pendant 6 heures pourquoi elle l’avait laissé. Non rancunier et compréhensif, le célèbre animateur a déclaré qu’il lui était reconnaissant d’avoir endossé la décision de le laisser à l’assistance publique.