Déborah Hinkley âgée de 41 ans subit un viol durant le sommeil de l’homme qui partage sa vie depuis 20 ans. Dans ce sens, elle découvre les pratiques douteuses du papa de ses deux petites filles en fouillant dans son portable. En même temps, la victime donne une nouvelle chance à Curtis Mckenzie malgré la découverte de cette histoire particulièrement dérangeante.

Découverte glaçante dans le portable de son chéri


En effet, en 2012 alors qu’elle cherche une photo de ses enfants dans le téléphone du papa, plusieurs vidéos l’intriguent.

Dans ce sens, elles montrent Curtis Mckenzie abusant de sa conjointe pendant qu’elle était endormie.
En d’autres termes, la jeune mère de famille de 41 ans subit un viol durant le sommeil.

Par conséquent, Déborah Hinkley hors d’elle prend la décision de le mettre dehors et de se séparer définitivement de lui.
Et pourtant, quand elle apprend qu’elle était enceinte, la victime décide de lui accorder une nouvelle chance après quelques semaines.

Viol durant le sommeil


Par la suite, malgré cette nouvelle chance que sa compagne lui accorde, Curtis Mckenzie continue son viol durant le sommeil.

Dans ce sens, le couple sort dîner et boire un verre tous les vendredis pendant que les grands-parents gardent les filles.
Apparemment, Déborah Hinkley a tendance à un peu trop boire et finit souvent par s’évanouir sur le canapé une fois rentrée.

Par ailleurs, la jeune femme se réveille en sursaut pendant que son conjoint tente de lui sauter de dessus en Hollande.
Notamment, la maman de deux filles hors d’elle exige des explications mais Curtis pris en flagrant délis restait dans le déni.

La décision de la victime


Par la suite, Déborah Hinkley soucieuse pour sa sécurité mais surtout pour celle de ses enfants décide de contacter la police.

Dans ce sens, dans le cadre de l’enquête, nous retrouvons de clés usb et de fichiers vidéos, qui condamnent Curtis.
Par ailleurs, cette affaire ressemble à une autre histoire concernant une retraitée de 69 ans sauvée par la police.

Apparemment, en 2020 la police interpelle un homme suite à son comportement déplacé dans un magasin.
Notamment, les enquêteurs découvrent des milliers de fichiers vidéos dans les ordinateurs du suspect qui dopait sa partenaire de somnifères.