Pour la première fois, William Leymergie a réussi a surmonter la pente après le décès de son épouse. Maintenant, il débute à nouveau sa vie en commençant à fréquenter l’animatrice, Sophie Davant de temps en temps. William Leymergie est connu en tant qu’animateur de la chaîne. L’année dernière, sa femme a rendu son dernier souffle à jamais à cause d’une crise cardiaque. Mais cet événement lui a permis peut-être de revoir l’ancienne chroniqueuse sous un autre regard. Selon le rapport dans le magazine France Dimanche, ils sont intéressés, en particulier, par cette aventure amoureuse.

Ils décident de se montrer enfin et d’afficher leur relation


William Leymergie et Sophie Davant n’auraient plus à cacher quoi que ce soit. Puisqu’ils ont rendu public leur relation amoureuse. Ils ont même effectué une balade ensemble. Une habitude qu’ils veulent perpétuer, faire une promenade dans les rues de Paris.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Médias France (@mediasfrance_)

Sophie Davant a maintenant 58 ans et William Leymergie est âgé de 74 ans. Les deux célébrités sont tous deux sensibles mais aiment la vraie valeur et la singularité de ce genre de sentiment. Personne n’en doute que les tourtereaux feront tout en leurs moyens pour le préserver.

Il est bien temps de remonter la pente et de se tourner vers un nouvel objectif


Pour William Leymergie, il avait besoin de temps pour bien surpasser le décès de son épouse. Elle qui était toujours à ses cotés pour le meilleur et pour le pire pendant 45 ans. Son épouse se repose en paix désormais dans le cimetière de Saint-Gatien-des-bois, dans le Calvados.

Le temps ne s’arrête jamais et passe très vite. Un an est déjà passé pour William Leymergie quand il a fait son au revoir à son épouse. Comme si William n’arrivait pas à accepter sa mort ou encore comme s’il ne parvient pas à faire son deuil. Affirmait le magazine France Dimanche le mois de juillet dernier. Le nouveau compagnon de Sophie Davant aurait préféré trouver refuge dans l’ombre pour bien cacher son immense souffrance. Ainsi camoufler sa grande tristesse.