Lors d’un entretien Xavier Deluc, acteur star dans « Section de recherches » a fait des révélations sur son passe. Vraisemblablement, il a été autrefois dépendant à la drogue et à l’alcool. De plus, il confie comment il a repris les poils de la bête suite à ses addictions avec une certaine pratique.

Une religion qui fait jaser


Pour Xavier Deluc, la scientologie lui a sauvé la vie. Toutefois, cette religion a toujours beaucoup de détracteurs partout dans le monde depuis sa création en 1953 par Ron Hubbard. En effet, bon nombre de personnes la considèrent comme une secte ou une entreprise à but commercial. Ils lui reprochent aussi d’être très mercantile. Cependant, c’est la scientologie qui a aidé l’acteur à se défaire de ses addictions. « J’ai essayé de jouer les durs, j’en ai payé le prix fort. J’ai risqué ma vie, mais j’ai eu le courage de m’en sortir », déclare-t-il.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Xavier Deluc (@xavierdeluc)

Du haut de ses 62 ans, Xavier Deluc a connu une carrière pas moins de quatre décennies. Effectivement, il fait la connaissance du metteur en scène Robert Hossein sur les bancs du cours Florent. Bien évidemment, il a très vite pris la grosse tête. Par conséquent, il a totalement succombé dans l’alcool et la drogue. Une déchéance qui durera une dizaine d’années. Mais lors d’un voyage en Afrique du Sud, Xavier Deluc s’en rend compte et reprend gout à la vie. Apparemment, il a rejoint la scientologie en 1988, et à partir de là sa vie a totalement changé. Ce 8 février dernier, il a reparlé de son parcours.

Xavier Deluc mène aujourd’hui une vie très calme


Durant son entretien, Xavier Deluc confie qu’il fait toujours partie de l’église scientologue. De plus, il leur voue une fidélité éternelle. « Ça m’a sauvé la vie, ça m’a sorti des drogues et ça m’a permis de continuer à vivre ma vie », déclare-t-il. Ainsi, depuis l’acteur s’est investi dans la lutte contre l’addiction. Par conséquent, il est très actif dans l’association « Dire non à la drogue, oui à la vie », créée en 1981. Il en est d’ailleurs le parrain et un membre très présent. Dans le domaine privé, il a une compagne et s’occupe en même temps de sa belle-fille. De plus, grâce à la scientologie, il a retrouvé la joie de vivre. Toutefois, en France l’église de scientologue est toujours mal vue.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Xavier Deluc (@xavierdeluc)